POLITIQUE

Course à la direction du NPD : Ruth Ellen Brosseau ne ferme pas la porte

21/04/2016 12:24 EDT | Actualisé 21/04/2016 12:24 EDT

OTTAWA – Une autre candidature du Québec pourrait tenter de succéder au chef défait du NPD, Thomas Mulcair, dans deux ans.

La populaire députée de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, a confirmé jeudi, en marge d’une conférence de presse sur le dossier du lait diafiltré, qu’elle ne ferme pas la porte à se présenter à la course à la direction de son parti.

« Je vais réfléchir à une potentielle candidature à la course à la chefferie, mais je vais voir quels sont les critères, quels sont les autres candidats et candidates qui vont se présenter », dit-elle.

ruth ellen brosseau

Élue lors de la vague orange au Québec en 2011, Ruth Ellen Brosseau avait fait les manchettes en raison de son unilinguisme et de son voyage à Las Vegas en pleine campagne électorale.

Mais voilà que la porte-parole en Agriculture a non seulement appris le français, mais elle a été réélue sans problème dans sa circonscription aux dernières élections en octobre 2015.

Ruth Ellen Brosseau rappelle qu’elle a commencé à s’impliquer au NPD d’abord et avant tout pour défendre les plus vulnérables. Quant à sa possible candidature à la direction, elle répète qu’elle prend les choses « un jour à la fois ».

« J’ai fait mon entrée en politique parce que je croyais qu’on avait besoin d’améliorer le sort de monsieur et madame Tout le monde, pas juste la classe moyenne, mais les gens qui veulent faire partie de la classe moyenne. »

« Je trouve que la situation ne s’est pas améliorée depuis mon entrée en politique en 2011. Nous avons beaucoup à faire pour améliorer le sort des Canadiens et des Canadiennes », ajoute-t-elle.

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, n’a pas voulu se prononcer sur le cas spécifique de Ruth Ellen Brosseau. Il s’est contenté de dire qu’il resterait en poste jusqu’à ce que son successeur soit choisi.

« Que ce soit la personne que vous venez de nommer ou d'autres, il y a tellement de talents au sein du caucus puis il y a des gens à l'extérieur qui risquent de se présenter aussi. Moi, je souhaite la meilleure personne qui puisse nous emmener à la victoire aux prochaines élections. »

Mis à part Brosseau, Alexandre Boulerice, député de Rosemont-La Petite-Patrie et Nathan Cullen, de la Colombie-Britannique, ont déjà démontré un intérêt pour se lancer dans la course à la direction du NPD.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les députés du NPD défaits à l'élection 2015