NOUVELLES

Conduite dangereuse causant la mort: une policière de Québec est accusée

12/04/2016 09:42 EDT | Actualisé 12/04/2016 09:44 EDT
CJ Combs/500px
FREE BACKGROUND PHOTO! I work on compositing for vehicle lights and other special visual effects. Message me if you would like work for your photos.

Une grave accusation a été déposée contre Isabelle Morin, une policière du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), impliquée dans une collision qui a mené au décès d’un citoyen le 10 septembre dernier, à Québec.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a confirmé mardi qu’après avoir analysé l’ensemble de la preuve, la policière a été accusée de conduite dangereuse causant la mort.

Cette accusation peut entraîner une peine maximale de 14 ans de prison.

La famille de la victime a été informée du dépôt d’une accusation, indique le DPCP.

L’accident s’est produit sur l’autoroute Laurentienne, à Québec. Les premiers éléments de l’enquête avaient fait croire que la conductrice de l’autopatrouille avait fait demi-tour dans une zone de travaux routiers. La SQ avait déjà confirmé que la policière ne répondait pas à un appel d’urgence au moment de l’accident.

La victime, Jessy Drolet, âgé de 38 ans, était à motocyclette. L’homme originaire de la région de Drummondville est mort à la suite d’une collision avec l’autopatrouille du SPVQ.

Comme une accusation est portée et que le dossier est maintenant devant les tribunaux, le DPCP ne commentera pas davantage «afin de ne pas nuire à l’équité et à l’intégrité du processus judiciaire», est-il précisé dans un communiqué.

Le SPVQ a rapidement réagi au dépôt de l’accusation. «Nous déplorons le décès du motocycliste», a mentionné le directeur du SPVQ, Michel Desgagnés, dans un communiqué.

«Nous allons offrir toute notre collaboration aux instances judiciaires qui vont traiter ce dossier, comme nous l’avons fait avec les enquêteurs depuis le début», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, une plainte a été déposée au Commissaire à la déontologie policière en lien avec cet événement.

L’agente Isabelle Morin est toujours à l’emploi du service de police, a confirmé la direction du SPVQ. Elle est en congé mardi, mais à son retour, elle sera affectée à des tâches administratives, a-t-il été précisé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter