NOUVELLES

Lac-Simon: l'homme atteint par un policier est décédé (VIDÉO)

06/04/2016 10:05 EDT | Actualisé 08/04/2016 06:41 EDT

Le jeune homme d'origine algonquine qui a été grièvement blessé, hier soir, lors d'une opération policière menée à Lac-Simon, en Abitibi-Témiscamingue, a succombé à ses blessures, rapporte la Sûreté du Québec.

Les agents de cette communauté autochtone avaient été alertés vers 19 h 30, car un individu arpentait les rues en brandissant ce qui semblait être une arme blanche.

Au moment de l'intervention des forces de l'ordre, il aurait été happé par une auto-patrouille et des coups de feu auraient été tirés.

Le suspect, qui est âgé d'une vingtaine d'années, avait été transporté à l'hôpital en ambulance.

Dans la foulée de cet événement, les policiers locaux auraient été pris à partie par un groupe de personnes. Ils ont donc fait appel à la Sûreté du Québec (SQ) pour obtenir des renforts. Une dizaine de policiers de la SQ ont été dépêchés sur les lieux, et un périmètre de sécurité a été établi.

Le centre de santé local a mis en place une cellule de crise pour soutenir la communauté à la suite de ce drame.

La SQ se chargera de maintenir la paix à Lac-Simon jusqu'à nouvel ordre. De plus, à la demande du ministre provincial de la Sécurité publique, Martin Coiteux, elle mènera une enquête indépendante pour déterminer exactement ce qui s'est produit à Lac-Simon mercredi soir.

Vidéos tournées par des résidents de Lac-Simon:

Un homme se fait écrasé avant d être abattu par 4 balle par des policiers du Lac Simon

L'arrivée de l'ambulancier C triste

En février, Lac-Simon avait été ébranlée par le meurtre du policier Thierry LeRoux, 26 ans, par un membre de la communauté, lors d'une intervention policière. Le suspect, Anthony Raymond Papatie, s'était enlevé la vie après avoir tiré sur le policier.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

LIRE AUSSI:

La police autochtone en crise? Un officier témoigne


Des femmes autochtones agressées par des policiers


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter