DIVERTISSEMENT

Dominique Lévesque envisage un retour en humour

01/04/2016 05:46 EDT | Actualisé 01/04/2016 05:48 EDT
Facebook/Dominique Lévesque

Ça ne serait pas pour y revenir à temps plein, mais Dominique Lévesque aimerait tremper à nouveau le gros orteil dans le milieu de l’humour. La moitié du défunt duo Lévesque et Turcotte travaille présentement à élaborer des numéros qui seront peut-être présentés au Festival Juste pour rire en 2017. C’est du moins ce que souhaite le principal intéressé.

«Je me donne un an pour trouver «la» bonne idée, a laissé savoir celui qui, depuis 10 ans, consacre désormais la majeure partie de son temps à la production, la conception et l’écriture de jeux télévisés, de L’Union fait force à Fort Boyard. J’ai deux ou trois idées que j’aimerais bien essayer.»

«Pas nécessairement pour me rembarquer, mais plutôt pour me dire que je ne suis pas un has been! Pour être sûr que ça fonctionne encore, que c’était vraiment un choix de quitter. Parce qu’on est partis en pleine gloire, avec Lévesque et Turcotte. Après 10 ans, on se demande si ça marcherait toujours, compte tenu du nombre de nouveaux humoristes. J’ai envie de refaire mes preuves, pour me dire que c’est encore efficace, et ensuite je n’aurai pas besoin de le refaire», a enchaîné Dominique Lévesque.

Ce dernier projette de remonter sur scène en solo, et non pas en duo ou en groupe, comme à l’époque du Groupe Sanguin. Et Lévesque avertit d’emblée ses admirateurs de la première heure : son célèbre personnage du «gars fatigué» ne ressuscitera pas, même s’il serait facile d’attirer l’attention en misant sur ce classique. «Il est mort», insiste son créateur.

«En ce moment, personne ne fait les numéros que moi, j’aimerais voir, qui amèneraient la technologie au service d’une idée. J’aimerais intégrer des sons, des vidéos, revisiter l’histoire, comme l’histoire de l’humanité. On apprend beaucoup à regarder le passé et le présent. Ça serait quelque chose comme ça. En humour, mais avec beaucoup de science. Parce que je suis un maniaque de science, un gadgetteux…»

La dernière tournée conjointe de Dominique Lévesque et Dany Turcotte, leur 6e, Lévesque et Turcotte arrivent en ville, s’est terminée en 2007. Dominique Lévesque assure être demeuré très proche de son comparse, aujourd’hui «fou du roi» à Tout le monde en parle, et du reste de la bande du Groupe Sanguin, dont Marie-Lise Pilote et Émile Gaudreault.

Enjeux sociaux

Tout le printemps, Dominique Lévesque agit à titre de producteur au contenu à l’émission Testé sur des humains, qui a retrouvé il y a deux semaines sa case-horaire des dernières années, du lundi, à 21h, à TVA. Jean-Michel Anctil est toujours à l’animation, entouré des collaborateurs Pierre-Yves Lord et Mélanie Maynard.

«Les tests qu’on fait à Testé sur des humains m’interpellent énormément, parce que ça me remet dans le plancher social des gros enjeux, signale Dominique Lévesque. C’est intéressant de créer tous ces tests…»

Voir aussi:

Quelques sketchs incontournables en humour


Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter