BIEN-ÊTRE

Préparer un voyage à faible impact écologique

30/03/2016 12:43 EDT | Actualisé 30/03/2016 12:46 EDT
Geneviève Rajotte Sauriol

Cet article a initialement été publié sur le webzine Mode de vie & compagnie de la Fondation David Suzuki.

logo

Avoir un mode de vie écolo au quotidien est un parcours sinueux rempli d'essais et d'erreurs. N'en demeure pas moins que la routine facilite l'adoption de bonnes habitudes et de changements plus durables. Se rendre au travail en vélo, diminuer sa consommation de viande, faire son compost, acheter des objets de seconde main et, même, questionner la course à la consommation de biens peuvent tranquillement devenir des comportements naturels, une fois intégrés à la vie de tous les jours.

Lorsque Thierry et moi avons décidé de quitter notre routine montréalaise pour partir plusieurs mois en voyage, des centaines de questions nous ont tenus éveillés bien des soirs. L'une d'entre elles, qui nous habite toujours à quelques semaines du départ, est : comment conserver de bonnes habitudes en voyage et s'assurer d'être des touristes responsables? Comment approcher ce voyage à la fois dans le respect des populations locales et de l'environnement? Nous tenterons de répondre à ces questions au cours des prochains moins, à mesure que les obstacles se présenteront et que les pays défileront. Ce sera sans doute l'occasion de multiples et virulentes réflexions communes. Pour l'instant, voici comment les préparatifs visent une réduction de l'impact de ce long périple à travers l'Europe.

Le transport

Qu'on voyage outre-mer, qu'on parte en roadtrip ou qu'on enchaine les autobus et les trains à l'étranger, le transport est LA bête noire du touriste éco-responsable.

Il faut dire que nous sommes chanceux. Étant de vrais mordus de vélo, nous avons opté pour le cyclotourisme comme manière de voyager. C'est donc principalement sur nos fidèles destriers à deux roues que nous traverserons le continent, au rythme du pédalier. Tant pis pour la vitesse et le kilométrage, nous optons pour l'instant présent. Avec un réseau cyclable EuroVélo de 70 000 km et la densité de l'occupation du territoire, l'Europe est d'ailleurs une destination de choix pour les cyclistes. Nous privilégierons aussi les pérégrinations à pied pour découvrir les villes et villages, et comptons faire quelques randonnées, courtes et longues, pour compléter. Nos jambes n'ont qu'à bien se tenir, elles seront le moteur de ce voyage!

La question de l'avion se pose tout de même. Nous avons bien évalué l'option de traverser l'Atlantique en bateau, mais avons finalement opté pour la solution la plus rapide, la plus directe et la moins dispendieuse. Pour compenser les gaz à effet de serre causés par cette traversée de l'Océan par les airs, nous avons acheté des crédits carbone, équivalent la plantation de 16 arbres.

Les bagages

Les objets qui rempliront nos bagages sont sélectionnés avec minutie pour nous permettre d'avoir le strict minimum d'objets pratiques, légers et bien conçus. C'est la clé pour éviter la surconsommation. À vélo, pas question de s'encombrer, chaque objet doit avoir une utilité incontestable et être durable. Voici 8 objets qui permettront de réduire nos déchets en voyage :

1. Un contenant hermétique pour conserver le reste d'un souper ou trainer des déchets organiques jusqu'au prochain point de collecte, lorsque possible.

2. Des sacs de collation en tissu pour éviter l'achat et l'élimination d sacs de plastique et acheter des aliments secs en vrac.

3. Des ustensiles en métal et deux assiettes, pour refuser tout couvert jetable.

4. Un shampoing en barre qui durera plusieurs mois, afin de dire non aux petites bouteilles.

5. Une brosse à dent en bambou, compostable

6. Une coupe menstruelle, beaucoup plus écologique et pratique que des protèges-dessous jetables.

7. Un kit de réparation de crevaisons, pour conserver les chambres à air le plus longtemps possible.

8. Deux mouchoirs en tissus, pour éviter ceux en papier!

Bons préparatifs!

À lire aussi sur Mode de vie & Cie:

L'Europe à vélo

3 idées de sorties à Montréal!

Fabriquer son propre dentifrice

20 astuces qui changeront à jamais votre façon de voyager

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter