BIEN-ÊTRE

The Cat Lady Co.: une griffe mode d'ici pour l'amour des chats! (PHOTOS)

29/03/2016 11:37 EDT | Actualisé 29/03/2016 11:37 EDT

The Cat Lady Co., une griffe québécoise de mode pour homme et femme qui allie jolis modèles minimalistes "edgy" et amour des chats - disponible en ligne.

Au programme

15 modèles dont des t-shirts, des sweatshirts, des vestes, des sacs et des étuis pour téléphone cellulaire qui se déclinent dans des nuances telles que le gris, le noir ou encore le bourgogne en hommage au fameux félin: le chat. Les prix oscillent entre 24$ et 52$.

the cat lady co

«J'ai fondé The Cat Lady Co. avec mon copain, il y a de ça quelques mois» , explique Jessica Roy, co-fondatrice de la griffe. «Depuis longtemps, j'avais envie d'avoir un blogue mode, mais je désirais qu'il soit différent, qu'il y ait une signification voire même une portée derrière tout ça. Je voulais faire un petit plus. Comme je suis une amoureuse des chats depuis toujours, j'ai décidé de mettre en commun mes plus grands intérêts: la mode, la blogosphère, les communications et surtout les chats.»

Pour l'amour des chats et pour les aider

«Le petit plus dont je parle, nous tentons de le faire en offrant 1$ par item vendu à l'organisme pour les animaux Humane Society International pour contribuer à notre façon à la cause animale, particulièrement celle des chats abandonnés.» - Jessica Roy, co-fondatrice de la griffe.

the cat lady co

Pourquoi les chats abandonnés?

« L'été dernier, j'ai secouru un chat mal en point derrière chez moi, c'était la première fois...et cela m'a beaucoup touché et inspiré à la fois. Nous voulons notre compagnie socialement responsable afin de poser un petit geste concret.»

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter


  • Andrius Burba
    "J'avais l'intention de me rendre à l'International Cat Show (un concours de beauté international pour les chats) de Vilnius, en Lituanie, une semaine avant ce projet", a confié Andrius Burba au Huffington Post américain. "Deux jours avant d'y aller, j'ai réalisé que c'était le meilleur moment pour faire une séance photo. J'ai trouvé un contact et l'ai appelé. Donc c'est allé très vite".
  • Andrius Burba
    "En tant qu'amateur de photographie et de chats, je ne pouvais pas rater l'opportunité de m'exprimer pendant le Cat Show de Vilnius", écrit le photographe sur le site Bored Panda.
  • Andrius Burba
  • Andrius Burba
    "J'ai grandi avec un chat, un persan croisé avec un exotic, explique Andrius Burba. J'ai vécu avec elle entre mes 7 et 20 ans. À un moment, quand j'ai eu 19 ou 20 ans, je suis devenu allergique aux chats et aux chiens, probablement à cause des poils. Donc quand j'étais au Cat Show, j'ai dû prendre un médicament contre les allergies."
  • Andrius Burba
    “Le plus difficile était d'obliger les chats peureux à rester sur leurs pattes, explique Andrius Burba. Certains ne coopéraient vraiment pas. C'est peut-être pour cela que ces photos sont si particulières, parce qu'elles sont naturelles."
  • Andrius Burba
    "Nous avons photographié la plupart des chats sans faire de glamour, raconte Andrius Burba. Je les ai juste photographiés en train de marcher ou de rester debout".
  • Andrius Burba
    Pour Andrius Burba, les british shorthair sont les chats les plus photogéniques qu'il ait pris en photo ce jour-là. "Il y en a eu deux. Ils étaient tous les deux marrants et ressemblaient à des peluches".
  • Andrius Burba
  • Andrius Burba
    "L'idée de prendre ces photos d'en-dessous m'est venue d'une photo similaire que j'ai trouvé par hasard sur Internet", raconte Andrius Burba.
  • Andrius Burba
    "J'étais fasciné par leurs petites pattes irrésistibles. Mais l'idée que je voulais surtout exprimer à travers ces photos, c'est que les chats se sentent gênés par rapport à cette partie du corps que les hommes ne voient pas chez eux généralement', raconte Andrius Burba.
  • Andrius Burba