Huffpost Canada Quebec qc
Patrick Bellerose Headshot

Claire Kirkland-Casgrain : Décès de la première femme députée à Québec (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

QUÉBEC - La première femme députée, première ministre et première juge au Québec, Claire Kirkland-Casgrain, est décédée. Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé qu'elle aura droit à des funérailles nationales, une première pour une femme au Québec.

Elle était âgée de 91 ans. Claire Kirkland-Casgrain a été élue pour la première fois en 1961 sous la bannière du Parti libéral du Québec.

Née au Massachusetts le 8 septembre 1924, Claire Kirkland Casgrain a étudié en droit de l'Université McGill. Elle a été admise au Barreau du Québec en octobre 1952.

Elle est devenue ministre sans portefeuille en 1962, avant d’occuper les postes de ministre des Transports et des Communications (1964), ministre du Tourisme, de la Chasse et de la Pêche (1970) dans le cabinet Bourassa du 12 mai 1970 au 15 février 1972 et ministre des Affaires culturelles (1972).

En 1973, elle devint la première femme juge de la Cour provinciale, ainsi que présidente de la Commission du salaire minimum.

On lui doit notamment l'adoption de la loi 16, en 1964, qui mit fin à l'incapacité juridique des femmmes mariées.

Réactions politiques

«Cet après-midi, j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec des membres de la famille Kirkland-Casgrain, a affirmé le premier ministre Couillard par communiqué. À la suite de nos échanges, j’annonce la tenue de funérailles nationales pour souligner l’engagement et le dévouement de Mme Kirkland-Casgrain qui, en tant que première femme à exercer des fonctions dans les domaines politique et juridique au Québec, a mis ses convictions au service de l’égalité entre les femmes et les hommes»

«Mme Kirkland-Casgrain a marqué le Québec, notamment par les nombreuses luttes qu’elle a menées pour la défense des droits des femmes, a affirmé pour sa part le chef du PQ, Pierre Karl Péladeau. [...] Toutes les Québécoises et tous les Québécois lui doivent beaucoup. Nous rendons hommage aujourd’hui à son action et aux causes qu’elle a défendues »

Avant l'annonce du premier ministre, le chef de la CAQ a également souligné l'idée de lui offrir des funérailles nationales. «Le Québec perd aujourd’hui une grande dame, une dame qui s’est illustrée non seulement comme pionnière, mais comme une grande ministre de l’histoire du Québec», affirme-t-il.

Pour sa part, le maire de Montréal, Denis Coderre, a déclaré : «Le cheminement de Mme Kirkland-Casgrain est tout simplement admirable. Il est difficile pour nous aujourd’hui d’imaginer le nombre de difficultés et de tracas auxquels elle a dû faire face en entrant à l’Assemblée nationale, un lieu où ne siégeaient que des hommes avant son arrivée.»

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Ils sont décédés en 2016
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction