NOUVELLES

Ce que contient le testament audio du kamikaze de Bruxelles Ibrahim El Bakraoui

23/03/2016 01:56 EDT | Actualisé 23/03/2016 01:57 EDT
DR

Le kamikaze a donc signé son acte. Ibrahim El Bakraoui, l'homme qui s'est fait exploser mardi 22 mars à l'aéroport de Bruxelles, a abandonné "dans une poubelle" un ordinateur contenant son testament, a affirmé le procureur fédéral belge lors d'une conférence de presse mercredi.

Dans cet enregistrement, le terroriste affirme "être dans la précipitation", "ne plus savoir quoi faire", "ne plus être en sécurité", car il est "recherché de partout". Il évoque un possible lien avec Salah Abdeslam, le suspect des attentats de Paris arrêté le 18 mars, puisqu'il affirme que, "s'il s'éternise", il finira "à côté de lui dans une cellule". Le procureur fédéral ne précise toutefois pas qui est ce "lui" évoqué par Ibrahim El Bakraoui.

Un lien avec la perquisition de Forest ?

Selon TF1, qui indique que le testament aurait été destiné à la mère du kamikaze et "son cousin, Yassine A", le testament fait également référence à Mohamed Belkaïd, l'homme mort dans l'assaut de la police à Forest le 16 mars. La chaîne affirme donc que les attentats de Bruxelles seraient une réaction à l'arrestation de Salah Abdeslam et la mort de Mohamed Belkaïd.

TF1 indique que le testament aurait été enregistré par Ibrahim mais aussi Khalid El Bakraoui, son frère qui s'est fait exploser dans le métro bruxellois. De son côté, le procureur fédéral belge n'évoque qu'une seule voix, celle d'Ibrahim El Bakraoui.

Ce "testament" a été retrouvé sur un ordinateur abandonné dans une poubelle de la rue de la commune bruxelloise de Schaerbeek, où la police a mené une série de perquisitions mardi. Dans un appartement de la rue, elle y a découvert "15 kilos d'explosif de type TATP, 150 litres d'acétone, 30 litres d'eau oxygénée, des détonateurs, une valise remplie de clous et de vis ainsi que du matériel destiné à confectionner des engins explosifs", a précisé le procureur, Frédéric Van Leeuw, au cours de sa conférence de presse.

LIRE AUSSI:

» Les kamikazes de l'aéroport: deux frères

» PHOTOS: Les hommages des grandes villes à Bruxelles

» Les unes au lendemain des attentats

Explosions à Bruxelles

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter