NOUVELLES

Un ado accusé du meurtre prémédité de Teresa Cassandra Robinson, fillette de 11 ans

18/03/2016 07:52 EDT | Actualisé 18/03/2016 07:53 EDT
FACEBOOK

Un garçon de 15 ans est accusé du meurtre prémédité de Teresa Robinson, une fillette de 11 ans dont le corps a été retrouvé dans la réserve manitobaine de Garden Hill en mai 2015.

L'adolescent a été arrêté sans incident jeudi dans la communauté située à environ 500 km au nord de Winnipeg. Il ne peut être identifié en vertu de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

Le 5 mai 2015, Teresa Robinson célébrait la fête d'une amie et devait rentrer chez elle à pied vers 21 h, mais elle n'est jamais arrivée à sa résidence. Le corps de la fillette de 11 ans a été découvert 6 jours plus tard dans une région boisée en périphérie de la communauté.

Les personnes qui ont découvert ses restes croyaient qu'elle avait été victime d'une attaque animale. Toutefois, à la suite d'une autopsie, la GRC a déclaré que la mort de la fillette était un homicide.

Le sergent Bert Paquet a tenu à remercier la famille de Teresa Robinson de sa force et de son courage continu. « Le meurtre de Teresa est un crime insensé et incompréhensible qui a secoué la communauté de Garden Hill et tous les Manitobains », dit-il.

« Nous sommes profondément attristés par la mort tragique de Teresa et nous espérons que cette arrestation fournira des réponses et un certain réconfort aux amis et à la famille de Teresa », a déclaré le responsable du Groupe des crimes majeurs de la GRC, Jared Hall.

L'enquête se poursuit

La GRC croit que l'adolescent a agi seul, mais affirme que l'enquête n'est pas terminée.

« Nos agents sont dans la communauté en ce moment et y resteront tant et aussi longtemps que ce sera nécessaire pour recueillir des éléments de preuve et mener des entrevues », précise le sergent d'état-major Jared Hall.

Le mois dernier, la GRC a demandé à environ 2000 garçons et hommes de la réserve de Garden Hill de fournir volontairement un échantillon d'ADN dans l'espoir d'élucider le meurtre de la jeune Teresa Robinson.

La GRC affirme que les prélèvements d'ADN et l'analyse criminelle ont joué un rôle dans l'enquête, mais n'a pas confirmé si l'accusé avait fourni un échantillon d'ADN.

Les 10 criminels les plus recherchés du Québec

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter