POLITIQUE

Opposition au registre des armes à feu : une pétition très populaire

14/03/2016 01:38 EDT | Actualisé 14/03/2016 01:49 EDT
Jose A. Bernat Bacete via Getty Images

QUÉBEC – Une pétition pour s’opposer au projet de registre québécois des armes à feu a récolté 42 023 signatures sur le site de l’Assemblée nationale.

Cela en fait la cinquième pétition la plus populaire depuis l’arrivée au pouvoir du gouvernement Couillard.

Le libellé demande au gouvernement de «renoncer» au projet de loi 64, qui vise à créer un registre québécois des armes d’épaule. Elle sera déposée en chambre par la députée indépendante Sylvie Roy, ouvertement opposée au registre.

À titre de comparaison, la pétition la plus populaire depuis mai 2014, réclamant une baisse de 10% des tarifs d’Hydro-Québec, a recueilli 59 116 voix.

Par ailleurs, la liste des participants invités à la commission parlementaire sur le projet de loi 64 a été dévoilée vendredi dernier. Plusieurs groupes de femmes ainsi que les principaux corps policiers du Québec devraient témoigner en faveur du registre.

Le groupe PolySeSouvient, en faveur d’un contrôle des armes à feu, a également été invité.

Du côté des opposants, on retrouve la Fédération québécoise de tir, la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, de même que le regroupement Tous contre un registre québécois des armes à feu qui a organisé plusieurs manifestations depuis le début de l'année.

Les consultations débuteront le 23 mars prochain.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les grandes dates du débat sur les armes aux USA