NOUVELLES

Coups de feu tirés par les policiers à Lévis

14/03/2016 02:19 EDT | Actualisé 14/03/2016 10:29 EDT
Radio-Canada.ca

Au moins un policier de Lévis a fait feu sur une automobiliste qui refusait de s'immobiliser sur le boulevard Guillaume-Couture, en début d'après-midi, lundi. La femme a été atteinte par au moins un projectile, mais sa vie n'est pas en danger.

Les policiers avaient reçu un appel pour « conduite erratique » sur la rue Sainte-Onésime, à quelque 300 mètres du lieu des événements. L'automobiliste était possiblement en état d'ébriété.

« Les policiers de la Sûreté municipale de Lévis ont tenté d'intercepter le véhicule. La dame ne s'est pas immobilisée. Suite à cette intervention policière, au moins un coup de feu a été tiré », explique Hélène Nepton, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), qui s'est vu confier l'enquête par le ministère public.

L'incident est survenu vers 13 h 30 sur le boulevard Guillaume-Couture, devant la pharmacie Jean Coutu, près de la route du Président-Kennedy.

Des témoins disent avoir entendu plus d'un coup de feu, mais pour l'instant la SQ se limite à dire qu'« au moins un coup de feu » a atteint l'automobiliste.

La femme a été blessée et conduite à l'hôpital, mais « on ne craint pas pour sa vie », affirme Hélène Nepton.

La voiture noire de marque Saturn était enfoncée du côté passager. Ses fenêtres ont été fracassées.

La Sûreté du Québec ne précise pas si la femme était armée. Un policier est en droit de sortir son arme « lorsque [sa] vie ou la vie d'autrui est en danger », explique Michel Oligny, un ancien policier spécialiste en technique d'intervention policière.

L'enquête indépendante de la Sûreté du Québec permettra de mettre en lumière les circonstances des événements. Toute personne témoin de la scène peut communiquer avec le corps policier provincial au 1-800-659-4264.

Le périmètre demeurera bouclé une partie de la soirée, le temps de permettre aux enquêteurs de reconstituer la scène.

25 accidents étranges

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter