NOUVELLES

Un record Guinness pour le planchiste de 8 ans Éli Bouchard? (VIDÉO)

11/03/2016 06:29 EST | Actualisé 11/03/2016 08:58 EST

Éli Bouchard, un planchiste de huit ans de Lac-Beauport, a réalisé un exploit sans précédent. Il est le premier athlète de son âge à exécuter un double saut périlleux arrière en planche à neige. La vidéo de ses prouesses fait fureur sur Internet.

Le jeune planchiste a réalisé son saut la semaine dernière au mont Castor, dans les Laurentides, sous la supervision de son entraîneur, Maxime Hénault. Selon ce dernier, il s'agit d'une prouesse phénoménale qu'il essaie de faire inscrire au livre des records Guinness.

« C'est incroyable de même penser que c'est possible pour un jeune de huit ans d'atterrir une manoeuvre d'envergure internationale comme celle-là », s'exclame Maxime Hénault.

Et l'entraîneur est difficile à impressionner. À son école, Maximise, à Sainte-Agathe, il voit passer des athlètes de renommée mondiale comme Maxence Parrot, Mark McMorris et Sébastien Toutant.

C'est lui qui a publié la vidéo sur YouTube où l'on voit Éli réussir son saut. En moins de 24 heures, 30 000 personnes ont visionné la capsule.

L'exploit en image :

« Éli a vraiment le tempérament d'un champion », dit-il, en soulignant que le jeune a exécuté plus d'une centaine de sauts avant de réussir la manoeuvre.

Une grande fierté

De retour à Québec avec ses parents, qui ont assisté à l'exploit, Éli se souvient de sa réaction après avoir réussi son saut. « J'étais vraiment content, pis je tremblais! lance-t-il. Tout le monde a descendu pour me féliciter. »

Pour ses parents, il s'agit d'une grande fierté. « Ce qui m'impressionne, c'est que lorsqu'il se plante, bien il y retourne », lance son père, François Bouchard, impressionné par l'attitude acharnée de son fils.

Natacha Thériault, la mère d'Éli, a été surprise que des commanditaires l'appellent dès la publication de la vidéo sur les réseaux sociaux. Ils ont été nombreux à contacter la famille pour encourager financièrement l'avancement du jeune athlète.

Pour Éli, ces appels sont de bon augure : le jeune prodige veut devenir « snowboarder ou astronaute ».

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

5 bonnes raisons de skier au Mont Orford