NOUVELLES

Eugenie Bouchard en finale à Kuala Lumpur

05/03/2016 10:24 EST | Actualisé 05/03/2016 10:26 EST
ASSOCIATED PRESS
Eugenie Bouchard of Canada reacts to a lost point during her second round match against Agnieszka Radwanska of Poland at the Australian Open tennis championships in Melbourne, Australia, Wednesday, Jan. 20, 2016.(AP Photo/Vincent Thian)

La Canadienne Eugenie Bouchard a atteint samedi la grande finale du tournoi de tennis de Kuala Lumpur, en Malaisie.

Sixième tête de série, l'athlète de Westmount a disposé de la Britannique Naomi Broady en deux manches de 6-4 et 6-3. La rencontre n'a duré que 76 minutes.

Bouchard en sera à une deuxième finale depuis le début de l'année, elle qui avait perdu le match ultime à Hobart (Australie) face à la Française Alisé Cornet.

Même si elle a maintenu un taux de premières balles plutôt faible (58 % contre 70 % pour sa rivale), Bouchard a été plus efficace comme en témoigne son pourcentage de 83 % de points inscrits (25/30) quand sa première balle était en jeu.

Même si Broady a enregistré 10 as contre seulement deux pour Bouchard, la Canadienne est celle qui a appliqué la pression tout au long du duel. Elle a fait la différence en convertissant 10 de ses 13 occasions de bris. La Britannique a été blanchie en trois occasions.

Bouchard affrontera dimanche, en finale, l'Ukrainienne Elina Svitolina qui a éliminé la Chinoise Zhu Lin en deux manches identiques de 6-3. Les deux joueuses se sont déjà rencontrées à 3 reprises avec 3 victoires -toujours disputées- en faveur de Svitolina dont la dernière en deux sets à Cincinnati en 2015.

A 19 ans, Svitolina tentera de remporter une 4e victoire sur le circuit en autant de finales, la dernière remontant à Marrakech en 2015, année où elle a atteint le Top 20 pour la première fois.

Le meilleur résultat de la joueuse ukrainienne depuis le début de l'année est une place de demi-finaliste il y a deux semaines à Dubaï où elle s'est inclinée devant l'Italienne Sara Errani, future lauréate.

Avec La Presse Canadienne.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter