Huffpost Canada Quebec qc

Une ville ontarienne veut devenir la capitale des voitures sans conducteur au Canada

Publication: Mis à jour:
GOOGLE CAR
Google
Imprimer

Oubliez la Silicon Valley, l'avenir de la voiture sans conducteur est à Stratford, dans le sud-ouest de l'Ontario. C'est du moins le message du maire de la ville, qui est en opération séduction aujourd'hui au Salon de l'automobile de Toronto.

Un reportage de Laurence Martin et de Valérie Ouellet

Dan Mathieson rêve de voir des voitures sans chauffeur rouler dans les rues de sa ville d'ici l'automne prochain. Un projet qui pourrait transformer sa petite communauté, surtout connue pour son festival de théâtre et ses paysages bucoliques, en ville du futur.

Pourquoi Stratford? D'abord, parce que la ville de 30 000 habitants est déjà complètement connectée, grâce à un réseau internet sans fil installé en 2009.

Un investissement de plus de 2,5 M$ que le maire espère rentabiliser en attirant de grands constructeurs automobiles qui viendraient tester leurs nouveaux modèles.

Le réseau sans fil permettrait aux chercheurs de suivre en temps réel les voitures sans chauffeur et d'enregistrer les détails de la conduite, explique le maire. Ils pourraient évaluer, par exemple, le temps que prend la voiture pour s'arrêter à un passage piéton.

« Nous avons déjà bâti notre réseau sans fil, nous avons des partenaires sérieux. D'autres communautés y pensent peut-être, mais nous sommes rendus plus loin. »
— Dan Mathieson, maire de Stratford

Autre avantage pour Stratford selon le maire : pour le moment, la plupart des tests se font aux États-Unis, en Californie et en Arizona, ce qui pose un gros problème pour les conducteurs canadiens.

Et puis, depuis le 1er janvier 2016, l'Ontario est la seule province canadienne à permettre aux voitures sans chauffeur de circuler sur ses routes. La conduite est toutefois limitée aux essais et une personne doit demeurer en tout temps dans le véhicule, afin de surveiller son fonctionnement.

À la recherche de clients

L'idée est lancée, mais les constructeurs sont-ils intéressés à tester leurs nouveaux modèles à Stratford? Nous avons posé la question à quelques compagnies présentes au Salon de l'automobile de Toronto.

Ford a annoncé le mois dernier que la conduite hivernale de ses voitures autonomes sera testée à Détroit.

« Pour le moment, notre centre de recherche est aux États-Unis, à Détroit, au Michigan. »
— Christine Hollander, porte-parole, Ford Canada

La compagnie allemande Mercedes-Benz fait ses tests de conduite hivernale en Suède et n'a pour le moment aucune intention d'envoyer ses véhicules autonomes à Stratford.

Quant à Google, qui a centralisé ses tests en Californie, l'entreprise a déjà admis que la conduite hivernale demeure un problème pour ses véhicules sans conducteur.

Les porte-paroles de Fiat Chrysler, GM et Nissan n'étaient pas disponibles pour répondre à nos questions.

« Trop tôt pour annoncer où auront lieu les tests », répond la province

Malgré l'opération séduction du maire, il est encore trop tôt pour dire si Stratford sera LA ville choisie pour les tests, répond le ministre ontarien du Développement économique, Brad Duguid. D'autres villes dont l'économie dépend du secteur automobile comme Windsor, Woodstock et Oshawa ont aussi exprimé leur intérêt.

Voir aussi:


Close
7 projets de voitures autonomes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée


« C'est le secteur privé qui décidera au final, mais Stratford serait un excellent choix. »
— Brad Duguid, ministre ontarien du Développement économique

Brad Duguid assistera aujourd'hui à une conférence sur l'avenir des voitures autonomes au Salon de l'automobile de Toronto, en compagnie du maire de Stratford.

Abonnez-vous à HuffPost Québec Autos sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Autos sur Twitter