Huffpost Canada Quebec qc

Le guitariste Glenn Frey du groupe «Eagles» est mort

Publication: Mis à jour:
THE EAGLES AMERICAN IDOL
Getty Images
Imprimer

NEW YORK - Le guitariste Glenn Frey, qui a cofondé les Eagles et a formé avec Don Henley l'une des équipes d'auteurs et compositeurs les plus talentueuses de l'histoire de la musique grâce à des succès comme "Hotel California" et "Life in the Fast Lane", est décédé.

Selon le site web du groupe, M. Frey, qui était âgé de 67 ans, souffrait de polyarthrite rhumatoïde, de colite ulcéreuse aiguë et d'une pneumonie. Il a rendu l'âme à New York, lundi, après s'être battu contre ces maux pendant plusieurs semaines.

"La famille Frey aimerait remercier tous ceux et celles qui se sont battus aux côtés de Glenn, qui ont espéré sa guérison et ont prié pour lui, peut-on lire sur le site. Les mots ne suffisent pas à exprimer notre chagrin ni notre amour et notre respect pour tout ce qu'il nous a donné à nous, sa famille, la communauté musicale et les millions d'admirateurs à travers le monde."

Glenn Frey a créé les Eagles à Los Angeles au début des années 1970 avec le batteur Don Henley, le guitariste Bernie Leadon et le bassiste Randy Meisner. Au cours de la décennie qui a suivi, les Eagles se sont affirmés comme étant une formation musicale majeure. Une compilation de leurs succès des années 1970 et "Hotel California" figurent parmi les meilleures ventes d'albums de tous les temps.

Né à Detroit et élevé dans l'une de ses banlieues, M. Frey a également connu la gloire en solo, notamment avec "The Heat Is On" et "Smuggler's Blues".

Le disparu était le principal chanteur sur le premier succès des Eagles, "Take It Easy", une chanson majoritairement écrite par Jackson Browne et sortie en 1972. Il a également chanté sur "Peaceful Easy Feeling", "Already Gone" et "New Kid in Town".

Les Eagles se sont séparés en 1980 et se sont retrouvés 14 ans plus tard. Leurs tournées comptaient parmi les plus populaires de la planète.

Le groupe, qui depuis quelques années était composé de Glenn Frey, Don Henley, Joe Walsh et Timothy B. Schmit, devait être honoré au Kennedy Center le mois dernier, mais l'événement a été reporté en raison des problèmes de santé de M. Frey.

Le fait que les membres de la formation étaient capables d'atteindre une belle harmonie sur scène et sur disque ne les a toutefois pas empêchés de se disputer en coulisses.

Bernie Leadon et Randy Meisner ont claqué la porte après des altercations avec Glenn Frey et le guitariste Don Felder, qui s'était joint aux Eagles en 1974, a fini par les traîner en justice.

MM. Frey et Henley ont aussi cessé de se parler pendant plusieurs années, leur rupture étant l'une des principales raisons derrière la séparation du groupe dans les années 1980. Le batteur avait affirmé que les Eagles reviendraient ensemble seulement lorsque "l'enfer gèlerait", une boutade qui est devenu le titre de l'album qu'ils ont fait en 1994.

En dépit de leurs différends, Don Henley considérait Glenn Frey comme son frère.

"Nous étions une famille et, comme la plupart des familles, nous étions un peu dysfonctionnels. Mais le lien qui s'est forgé il y a 45 ans ne s'est jamais brisé, même au cours des 14 années durant lesquelles les Eagles ont été séparés", a déclaré M. Henley dans un communiqué.

"Glenn est celui avec qui tout a commencé. Il était l'étincelle, l'homme avec un plan. Il avait une connaissance encyclopédique de la musique populaire et une éthique de travail qu'il n'a jamais abandonnée. Il était drôle, entêté, versatile, généreux, profondément talentueux et motivé."

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Ils sont décédés en 2016
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction