DIVERTISSEMENT

Quoi voir au cinéma dès le 15 janvier 2016? (PHOTOS)

14/01/2016 03:02 EST
Brand New Images via Getty Images
Group of people wearing 3D glasses at the movies

Sortie au cinéma prévue? Découvrez les films à l'affiche cette semaine!

Le Huffington Post Québec et Mediafilm.ca vous présentent les films qui prennent l'affiche cette semaine au Québec:

Films de la semaine - 15 janvier 2016


13 HEURES - LE SECRET DES SOLDATS DE BENGHAZI

États-Unis. 2016. 144 min.

Drame de guerre de Michael Bay avec John Krasinski, James Badge Dale, Pablo Schreiber, David Denman, Max Martini, Alexia Barlier, Dominic Fumusa, Toby Stephens, David Giuntoli.

Onze ans après les attentats du 11 septembre 2001, et un an après la mort du dictateur libyen Mouammar Kadhafi, des groupes de terroristes islamistes prennent d'assaut deux bases américaines à Benghazi, faisant deux morts parmi des diplomates. Face à des attaques d'une rare violence, et devant l'hésitation du gouvernement américain à soutenir les leurs, six experts en sécurité - ex-militaires embauchés par la CIA - décident de leur propre chef de repousser ces agresseurs.

Michael Bay (TRANSFORMERS) nous propose ici une vision spectaculaire mais absurdement réductrice d'un événement aux ramifications géopolitiques complexes. Mélange de DIE HARD et THE ALAMO, ce pamphlet criard au scénario rudimentaire, à l'imagerie publicitaire et à la distribution bodybuildée est une expérience éprouvante.

ANOMALISA

États-Unis. 2015. 90 min.

Film d'animation de Charlie Kaufman et Duke Johnson.

Spécialiste mondial du service à la clientèle et auteur réputé d'un ouvrage sur le sujet, le Londonien Michael Stone débarque à Cincinnati, où il doit prononcer une conférence le lendemain dans le cadre d'un congrès. Seul dans sa chambre d'hôtel, l'homme marié et père d'un petit garçon décide de prendre contact avec une ancienne amante, qu'il avait quittée subitement onze ans plus tôt, sans explication. Celle-ci accepte son invitation à prendre un verre au bar de l'hôtel, mais les retrouvailles tendues tournent rapidement au vinaigre. Humilié, Michael fait la connaissance dans les heures qui suivent d'une voisine de chambre, Lisa, célibataire venue assister au congrès et éperdue d'admiration pour lui. Fasciné par cette jeune provinciale timide, qui cache une fêlure, Michael l'invite à prendre un verre en compagnie d'une de ses collègues, puis lui propose de l'accompagner dans sa chambre.

Avec cette production d'animation en stop-motion riche et émouvante, pour adultes consentants, le scénariste de BEING JOHN MALKOVICH ET ADAPTATION formule une réflexion douce-amère sur la solitude et la misère sexuelle, articulée par une intrigue à chausse-trappes, qui se déverse sur le spectateur comme un rêve éveillé.

EN QUÊTE DE SENS

France. 2015. 87 min.

Documentaire de Nathanaël Coste.

Représentant à New York pour une multinationale française de l'eau embouteillée, Marc se retrouve alité en raison d'une blessure. Il en profite pour regarder les documentaires sur la "marchandisation du monde" que son ami d'enfance, le cinéaste Nathanaël, lui avait envoyés. Ébranlé par le contenu de ces films, et dégoûté par la cupidité des acteurs financiers, qui n'ont rien appris de la crise de 2008, Marc se sent mûr pour une remise en question. Il rejoint donc en Inde Nathanaël, invité à un festival, et lui propose de tourner avec lui un documentaire sur le changement et la recherche d'un nouveau paradigme. Les deux amis vont alors à la rencontre d'activistes indiens prônant la philosophie économique de Gandhi, puis se rendent en France, en Amérique latine et aux États-Unis, où des militants et scientifiques font la promotion d'un modèle de développement plus écologique, axé sur une meilleure répartition de la richesse et sur les besoins fondamentaux des êtres humains.

À la fois exposé altermondialiste et voyage initiatique - avec une digression passionnante sur l'introspection et la recherche spirituelle -, cet essai jette un éclairage inédit sur des éléments connus. Les intervenants sont tous très articulés, leurs propos étant mis en valeur par une mise en images et un montage dynamiques.

LE FILS DE SAUL

Hongrie. 2015. 107 min.

Drame de Laszlo Nemes avec Géza Rohrig, Levente Molnar, Urs Rechn, Todd Charmont, Marcin Czarnik, Jerzy Walczak.

Auschwitz-Birkenau, 1944. Membre du Sonderkommando, groupe de juifs laissés en vie pour accomplir les tâches ingrates dans le camp de concentration, Saul est témoin d'une scène qui le bouleverse: un garçon ayant survécu à la chambre à gaz est étouffé par un médecin nazi qui exige qu'une autopsie soit pratiquée sur son cadavre. Il brave alors les dangers pour accéder au chirurgien juif chargé de faire l'opération, et le supplie de laisser le corps du gamin intact d'ici au prononcé des prières rituelles. Cependant, quand le rabbin de son équipe refuse de l'assister, Saul doit intriguer pour en trouver un autre. On l'informe alors qu'un Grec surnommé le Renégat, incorporé à une autre cohorte, pourrait satisfaire son obsession d'offrir une digne sépulture au garçon. Pour le rejoindre, Saul doit déjouer tant les gardes allemands que les attentes de ses compagnons d'infortune.

Après trois courts métrages, le protégé de Béla Tarr signe un premier long métrage singulier et percutant, dont le parti pris audacieux, admirablement relevé, consiste à enchaîner le spectateur à un seul personnage, filmé en plan rapproché. Résultat: une oeuvre dure et obsédante, résolument myope, où l'horreur des camps s'exprime hors champ.

MISE A L'ÉPREUVE 2

États-Unis. 2016. 102 min.

Comédie policière de Tim Story avec Kevin Hart, Ice Cube, Ken Jeong, Olivia Munn, Tika Sumpter, Benjamin Bratt.

L'ex-garde de sécurité Ben Barber a enfin été admis dans les forces de police d'Atlanta. Mais son futur beau-frère, le détective James Payton, reste persuadé que cet individu verbomoteur et maladroit n'a pas l'étoffe qu'il faut pour pratiquer ce dangereux métier. Chargé de se rendre à Miami pour retrouver un pirate informatique acoquiné à un mystérieux et puissant trafiquant, James entreprend de prouver sa théorie en prenant Ben comme coéquipier. Or, contre toute attente, le détective novice s'avère très efficace et plein de ressources, en dépit de nombreuses gaffes qui exaspèrent une policière de Miami, elle aussi sur la trace du trafiquant.

À la fois suite et décalque d'un succès de 2014, cette comédie policière ne brille guère par la subtilité de son scénario, qui reprend la structure de LETHAL WEAPON 2, ni par la finesse de ses gags. Mais on se doit d'admettre que l'action est menée avec métier et vigueur, et que plusieurs répliques mitraillées par l'hyperactif Kevin Hart font mouche.

NEUVIÈME ÉTAGE

Canada. 2015. 81 min.

Documentaire de Mina Shum.

En février 1969, sur le campus Sir George Williams de l'Université Concordia, six étudiants de race noire accusent de racisme leur professeur de biologie, Perry Anderson, démontrant qu'ils reçoivent de moins bonnes notes que leurs pairs blancs pour des travaux identiques. En compagnie de sympathisants, ils occupent les locaux informatiques du pavillon. Au lendemain d'Expo 67 et au plus fort du mouvement pour les droits civiques aux États-Unis, les Canadiens réalisent alors qu'ils sont beaucoup moins ouverts qu'ils ne le croyaient. Au bout de 14 jours, après qu'un incendie eut été mystérieusement allumé au neuvième étage, la manifestation pacifique prend fin dans le chaos et mène à l'arrestation de 97 militants. Plus de 45 ans plus tard, la documentariste Mina Shum rencontre les participants et les témoins de l'époque, sur les lieux mêmes où se sont déroulés ces malheureux événements.

Réalisée avec un réel souci esthétique par Mina Shum (DOUBLE HAPPINESS), cette évocation d'une page méconnue de l'Histoire des noirs s'appuie sur des films d'archives éloquents et des témoignages prenants. Le montage fluide assure une progression dramatique soutenue au film, tout en lui conférant un certain souffle lyrique.

NORMAND DU NORD

États-Unis. 2016. 86 min.

Film d'animation de Trevor Wall.

Son habitat arctique étant menacé par Mr. Greene, un ambitieux promoteur qui veut y vendre des maisons de luxe préfabriquées, Norm, un jovial ours polaire capable de communiquer avec les humains, se rend à New York en compagnie de trois lemmings indestructibles et pleins de ressources. Son plan: se faire engager comme porte-parole de l'entrepreneur et profiter de cette tribune pour alerter l'opinion publique sur les dangers de coloniser l'Arctique. Sur place, l'ours et les lemmings trouvent une alliée en la personne d'Olympia, une fillette passionnée par les questions écologiques, dont la mère travaille comme agente immobilière pour le vil Greene.

Peu original, avec ses motifs empruntés à HAPPY FEET et MADAGASCAR, ce divertissement familial, au message écologique valable mais trop surligné, est mené avec plus d'agitation que de vigueur. Sur le plan de l'animation et du graphisme cependant, on a droit à du travail compétent, et les performances vocales possèdent l'enthousiasme requis.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter