POLITIQUE

Coderre prêt à revoir les critères d'ouverture des haltes-chaleur

13/01/2016 07:52 EST | Actualisé 13/01/2016 07:52 EST
Radio-Canada

Le maire de Montréal entend revoir la température à laquelle les haltes-chaleur pour itinérants ouvrent leurs portes.

Un texte de François Cormier

Normalement, ces ressources n'étaient disponibles qu'à une température ressentie égale ou inférieure à - 27 degrés Celsius. Denis Coderre évoque maintenant - 20 degrés Celsius.

Le maire veut toutefois consulter les autorités en matière de santé publique et les intervenants du milieu avant de statuer sur cette question.

La semaine dernière, une pétition a commencé à circuler pour que les haltes-chaleur soient ouvertes dès que la température ou le refroidissement éolien atteignent -15 degrés Celsius. En fin d'après-midi, le 13 janvier 2016, plus de 3000 personnes avaient signé la pétition, lancée par Solidarité dans la rue et SOS Itinérance.

« Nous ne sommes pas à quelques degrés près, mais il faut être scientifique et en concertation avec la Santé publique. Il faut faire preuve de jugement et de flexibilité », évoque le maire.

Ces haltes-chaleur s'ajoutent aux différents refuges déjà disponibles à Montréal. Elles sont souvent fréquentées par des gens qui possèdent des animaux ou qui sont réfractaires à l'idée de passer la nuit dans un refuge sans pouvoir en sortir.

« Nous devons envoyer le message qu'il n'y a personne laissée pour compte à Montréal. Certains veulent rester dehors. Certains sont réfractaires. Nous avons des gens pour les convaincre. »

— Denis Coderre

Une question budgétaire?

La semaine dernière, la directrice de L'Anonyme, Sylvie Bonin, indiquait que tout était une question de budget. « Si on avait le budget pour ouvrir à -15, on ouvrirait à - 15 » avait-elle indiqué.

Le maire Coderre assure que les ressources seront disponibles si on décide de revoir la température à laquelle ouvrent les haltes-chaleur.

Avec des informations de Marie-Ève Maheu

À lire aussi :

Une halte-chaleur pour itinérants blâmée par la Ville de Montréal pour avoir omis d'ouvrir

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Denis Coderre pour les nuls