NOUVELLES

Communauto et Vrtucar fusionnent

11/01/2016 12:31 EST | Actualisé 11/01/2016 12:31 EST
YouTube

Communauto et Vrtucar ont annoncé leur fusion, lundi, créant du coup un groupe d'autopartage avec des assises entre Kingston, en Ontario, et Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Avec 1800 véhicules et près de 50 000 abonnés, les deux entreprises se targuent désormais de former « le plus important groupe d'autopartage avec réservation au Canada ».

Dans un communiqué publié lundi matin, Communauto et Vrtucar indiquent qu'elles continueront de fonctionner sous leur bannière respective, et qu'ils comptent combiner leurs efforts pour améliorer les possibilités de croissance et de développement du service dans la région d'Ottawa.

Selon le président-directeur général de Communauto, Benoit Robert, la fusion permettra de profiter de« nouvelles synergies » et d'augmenter les investissements dans le réseau.

« Nous souhaitons également apporter à la région d'Ottawa notre expertise dans l'autopartage en libre-service sans réservation (Auto-mobile) et avec réservation », indique-t-il.

M. Robert précise en outre que la conversion du parc de véhicules de Communauto vers des modèles écoénergétiques hybrides et 100% électriques se poursuivra.

« Grâce à la combinaison de nos forces, Vrtucar pourra desservir de façon intégrée toute la région de la capitale nationale », affirme pour sa part le président de Vrtucar, Wilson Wood.

« Nous pourrons mieux soutenir la croissance de la demande pour des solutions de mobilité durable et ajuster notre développement à celui des transports publics qui devrait s'accélérer, vu les importants investissements annoncés pour le O Train (Ottawa) et le Rapidbus (Gatineau). »

Communauto et Vrtucar étaient déjà des partenaires. Depuis 2010, elles permettaient l'utilisation croisée de leurs véhicules en libre-service avec réservation.

Dans les coulisses du transport en commun montréalais

Abonnez-vous à HuffPost Québec Autos sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Autos sur Twitter