NOUVELLES

Un emblème controversé dans un village américain

09/01/2016 04:09 EST | Actualisé 09/01/2016 04:22 EST

whitesboro

Les résidents d'un village de l'État de New York devront se prononcer lundi sur l'avenir de son emblème, sur lequel on peut voir un Blanc luttant corps à corps avec un Autochtone.

Le blason, que l'on retrouve sur tous les bâtiments, documents et véhicules de la municipalité située à quelque 200 km de la frontière canadienne, date de 1883. Elle commémore une lutte « amicale », dit la mairie, entre le fondateur du village et un Autochtone de la nation Oneida.

À l'origine, les mains du colon enserraient le cou de son adversaire. Depuis, les mains ont été replacées sur les épaules de l'Autochtone, mais le symbole demeure.

Le blason a toujours suscité la controverse. Depuis plusieurs mois, des internautes demandent à ce qu'il soit changé en utilisant les mots-clics #changetheseal et #nottheonion (référence au site web d'informations parodiques).

Les maires de la municipalité ont longtemps refusé de toucher à l'emblème, estimant qu'il illustre un événement important de son histoire. Dans un entretien récent avec le Village Voice, le maire Patrick O'Connor jugeait que le blason « n'était pas offensant ».

Dans la foulée de la tuerie dans une église de Charleston en juillet dernier, un nouvel élan de protestation a toutefois incité la ville à proposer d'autres options qui seront soumises au vote lundi.

Plusieurs symboles controversés ont d'ailleurs depuis été recensés aux États-Unis. L'auteur de ce massacre avait déployé le drapeau des confédérés représentant les États qui, au 19e siècle, refusaient de renoncer à l'esclavage. Plusieurs États ont renoncé à le déployer depuis.

Selon le site web City-Data.com, plus de 94 % du village de Whitesboro est d'origine blanche. La municipalité compte cinq Autochtones.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter