BIEN-ÊTRE

Soigner nos animaux grâce aux médecines alternatives?

07/01/2016 09:42 EST | Actualisé 07/01/2016 10:19 EST
Jon Schulte via Getty Images
a cat waiting for a veterinarian for medical check up.

Apaiser de petits et de plus grands animaux avec une approche alternative, une médecine naturelle et complémentaire à la médecine vétérinaire traditionnelle, c'est possible et c'est ce que proposent de plus en plus de centres et de vétérinaires au Québec. Le Huffington Post Québec s'est entretenu avec Dre Helaine Haltrecht, spécialiste en médecine vétérinaire holistique au centre DMV. Au coeur de son approche : l'acupuncture, les herbes chinoises et occidentales, les produits naturels et les approches nutritionnelles.

Des pratiques naturelles

Cela fait déjà une vingtaine d'années que la Dre Helaine Haltrecht pratique l'acupuncture sur les animaux à Montréal. «En Amérique du Nord, cette approche naturelle a fait ses débuts dans les années 60 et a suivi l'évolution en médecine humaine, explique-t-elle. Elle nous vient de la Chine et de plus en plus de vétérinaires occidentaux l'intègrent aujourd'hui dans leur pratique.»

C'est à New York qu'elle a fait la rencontre d'un mentor en acupuncture, médecine vétérinaire et chinoise. Des pratiques qui l'avaient intriguée à l'époque. «Je trouve qu'elles offrent beaucoup plus d'options pour les animaux.»

«Je vois énormément de maladies chroniques dans ma pratique, des maladies qui répondent souvent moins bien à la médecine traditionnelle. C'est généralement la raison pour laquelle les gens viennent me consulter; lorsque l'animal a un problème qu’il n'arrive pas à traiter avec la médecine traditionnelle, une maladie où ne sont offertes comme solutions que des chirurgies (alors que le client cherche une autre approche) ou un animal réagissant mal aux médicaments. Nous pouvons leur offrir davantage de possibilités.»

Au centre MDV, la Dre Helaine Haltrecht traite les petits animaux, majoritairement les chiens et les chats. Elle a aussi traité des oiseaux et des lapins. D'autres vétérinaires se chargent des animaux exotiques comme les reptiles. «Dans le monde des grands animaux, l'acupuncture est une pratique très reconnue, par exemple auprès des chevaux - ces athlètes aux nombreuses blessures répondant très bien à l'acupuncture - et des bovins», ajoute l'enseignante à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal depuis plusieurs années.

Les problèmes de douleur comme l'arthrose (hanches, genoux, dos), une hernie discale (très courante chez les teckels), l'alternative à la chirurgie, les cas de cancer (l'approche palliative ou complémentaire à la chimiothérapie ou aux médicaments pour stimuler l'appétit et contrôler la douleur, par exemple) et les problèmes d'allergies (problèmes de peau, problèmes du système immunitaire) sont ainsi traités par l'acupuncture et les approches holistiques pratiquées par la Dre Haltrecht.

Un spa pour animaux

Dans la salle de traitement, de l'eau et des lumières intégrées aux murs rendent l'atmosphère zen et reposante, prenant des allures de spa pour animaux.

«Lors de la première consultation, je compte une heure pour que l'animal relaxe», explique-t-elle. «C'est une expérience très différente de celle vécue chez un vétérinaire traditionnel. Les animaux adorent cela. J'ai une table hydraulique sur laquelle ils peuvent monter par eux-mêmes et souvent, après la première séance, les animaux s'y endorment. Plusieurs clients prennent des photos de leur animal endormi, car ils n'arrivent pas à y croire. Un des effets de l'acupuncture, en plus des effets antidouleur et anti-inflammatoire, est un effet antistress : un relâchement des endorphines, les hormones du bien-être. Quand les animaux reviennent, ils tirent littéralement leur propriétaire pour retourner dans ma salle.»

Toutes petites, les aiguilles utilisées lors des traitements seront à peine senties par l'animal. «Si c'était douloureux, je n'aurais pas autant de patients. Bien sûr, il peut y avoir des points douloureux, mais je vais alors les éviter. J'utilise aussi le laser dans ma pratique; des aiguilles avec un laser et une machine électro-acupuncture. J'ai de très bons outils utilisés en complément à l'acupuncture. Je travaille aussi avec des herbes chinoises, des complexes de plantes qui vont aussi avoir des effets thérapeutiques chez l'animal (problèmes de peau, cancer, problèmes chroniques, etc.). Je combine l'acupuncture et les herbes en comprimés.»

La première consultation sert à discuter avec le client, à survoler l'historique médical de l'animal, à procéder à un examen physique, au traitement et à conseiller le patient. Le traitement d'acupuncture en soi prend entre 15 et 20 minutes.

«Pour ce qui est de la fréquence des traitements, pour les problèmes chroniques, on parle de 3 ou 4 fois à une semaine d'intervalle pour voir de l'amélioration. Ensuite, parfois un retour, peut-être une fois par mois, selon les saisons. Pour les hernies discales, on parle aussi de 4 semaines de traitement, puis c'est terminé.»

Le tarif de la première séance est de 170 $. Il faut ensuite compter 108 $ pour les suivis de 30 minutes chacun.

Pour en savoir plus sur l'acupuncture et les approches holistiques pour animaux ou pour prendre rendez-vous au centre vétérinaire DMV, cliquez ici.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter