Facebook a fait planter son application volontairement pour tester la loyauté de ses utilisateurs

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Facebook aurait volontairement causé un problème technique sur son application pour téléphones Android afin de tester la loyauté de ses utilisateurs, selon ce qui a été révélé mardi. La panne a duré des heures et a permis de déterminer que les abonnés du réseau social sont (très) loyaux.

« Les gens n'arrêtaient pas de revenir », a expliqué une source à The Information. Peu importe combien de fois Facebook faisait planter l'appli, les utilisateurs continuaient à visiter le site en utilisant le navigateur Web de leur téléphone. Le test faisait partie de la préparation pour l'entreprise américaine d'un conflit avec Google — propriétaire du système Android — qui a par le passé menacé de bloquer Facebook par le passé.

« Ça sonne comme de la paranoïa de la part de Facebook, mais en réalité, sa présence sur les appareils Android pourrait être très limitée par des décisions de Google », écrit Jacob Kastrenakes sur The Verge.

Ce n'est pas la première fois que Facebook « manipule » ces utilisateurs ainsi. Entre autres, en 2014, la compagnie a voulu déterminer comment le contenu du fil d'actualité influençait l'humeur.

L'entreprise aurait délibérément contrôlé le fil de 700 000 utilisateurs, y disposant des nouvelles seulement positives ou seulement négatives. Facebook a ensuite déterminé l'impact sur les publications créées par ces gens. Cette étude avait fait froncer plus d'un sourcil.

Cet article initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Records sur les réseaux sociaux
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Facebook made its own Android app crash on purpose to test user loyalty: report

Facebook made its Android app crash to test your loyalty

Facebook's Secret Chat SDK Lets Developers Build Messenger Bots

Facebook's Free Internet App Shut Down in Egypt