NOUVELLES

Eugenie Bouchard gagne son premier match de l'année à Shenzhen

05/01/2016 10:24 EST | Actualisé 05/01/2016 10:26 EST
ChinaFotoPress via Getty Images
SHENZHEN, CHINA - JANUARY 05: (CHINA OUT) Eugenie Bouchard of Canada celebrates a point against Donna Vekic of England during Day three of 2016 WTA Shenzhen Open at Longgang Sports Center on January 5, 2016 in Shenzhen, Guangdong Province of China. (Photo by ChinaFotoPress/ChinaFotoPress via Getty Images)

La Québécoise Eugenie Bouchard a remporté son match de premier tour à l'Omnium de Shenzhen.

La sixième tête de série a survécu à un difficile deuxième set face à la Croate Donna Vekic, qu'elle a finalement battue en trois manches de 6-4, 1-6 et 7-5.

Le match-marathon a duré près de deux heures.

Les deux joueuses ont éprouvé beaucoup d'ennuis au service, concédant 11 bris au total dans cette rencontre: la Québécoise n'a sauvé que deux balles de bris sur huit, tandis que Vekic, qui occupe le 103e rang mondial, a résisté deux fois sur sept.

Bouchard, 49e raquette mondiale, affrontera au tour suivant l'Américaine Nicole Gibbs, classée 109e au monde. La qualifiée a défait la Tchèque Tereza Smitkova, aussi issue des qualifications, 6-2, 6-0.

Il s'agira d'un premier affrontement entre les deux femmes.

Dans les autres rencontres, la favorite, la Polonaise Agnieszka Radwanska, a vaincu plutôt facilement la Serbe Aleksandra Krunic 6-4, 6-3 pour mettre la table à un affrontement avec la Chinoise Shuai Zhang. Celle qui a bénéficié d'une invitation des organisateurs a éliminé Irina Khromacheva 6-3, 6-3.

Deuxième tête de série, Petra Kvitova a vu son tournoi prendre fin prématurément quand elle a dû abandonner son match de premier tour face à la Chinoise Saisai Zheng en raison d'un virus. Zheng menait 6-2 quand la Tchèque s'est retirée.

La Britannique Johanna Konta, classée cinquième, a de son côté été surprise par la Chinois issue des qualifications Qiang Wang, qui l'a emporté 6-3, 3-6, 6-3.

Eugenie Bouchard: quand elle n'est pas sur le terrain

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter