NOUVELLES

Essai routier long terme : l'hiver au volant du Honda CR-V 2016 (PHOTOS)

31/12/2015 10:19 EST | Actualisé 31/12/2015 10:19 EST

Les prochains mois seront intéressants. Bien sûr, la chaussée enneigée représente toujours un défi pour la conduite automobile. Ce défi sera d’autant plus agréable cette année, que nous aurons l’occasion de mettre à l’épreuve un des utilitaires sport compacts les plus populaires de sa catégorie, le Honda CR-V, jusqu’à l’arrivée des températures printanières.

Pourquoi un essai de cette durée? Parce que de tester une voiture quelques jours permet d’en constater la qualité, le plaisir de conduire et de se forger une première impression solide. La conduite sur plusieurs semaines du même véhicule a cependant d’autres avantages.

LIRE AUSSI: Premier contact Hyundai Tucson 2016


Ainsi, notre petit CR-V se retrouvera confronté à plus d’une situation difficile, et affrontera probablement tout autant les mauvaises températures que les journées ensoleillées. À son bord se retrouveront un ou plusieurs occupants, et son espace de chargement sera plus certainement mis à contribution à plusieurs reprises au cours de l’hiver.

Dans les faits, les délais étant plus longs, notre Honda CR-V sera soumis à plus de situations complexes, et devra nous permettre de répondre avec plus d’assurance aux questions que nous posent les acheteurs de ce genre de véhicules.

Ce sera aussi l’occasion de déterminer ses réelles capacités dans la neige et sur la glace, et de vérifier la réaction et le contrôle obtenu avec le rouage intégral de notre modèle d’essai.

De façon plus pragmatique, il fera aussi l’objet d'une analyse plus soigneuse de certains passagers exigeants (je pense notamment ici à mon ado qui aura davantage de temps pour évaluer le système multimédia et la connectivité Bluetooth pour nous abreuver de sa musique).

Notre modèle d’essai

La version du CR-V qui est en notre possession n’a rien du haut de gamme. En fait, il s’agit d’une version SE, une des plus populaires du marché en raison de son rapport accessoire-prix intéressant. Notre modèle hivernal se détaille donc 32 041 $ pour 2016, incluant bien sûr les frais de transport et de préparation.

Pour ce prix, on obtient un véhicule monté sur des roues en aluminium de 17 pouces, doté d’un rouage intégral intelligent que nous aurons l’occasion de mettre à l’épreuve, et d’un ensemble multimédia de base avec écran d’affichage au centre de la console centrale, sans système de navigation.

À l’instar de toutes les versions du CR-V, notre version d’essai est propulsée par un moteur 4 cylindres de 185 chevaux, dispensant 181 livres-pied de couple au besoin et à un régime moteur de 3900 tours-minute.

Pour transmettre cette puissance aux roues, on compte sur une boite de vitesse à variation continue dont, pour les premières centaines de kilomètres, les performances sont avérées honnêtes, bien qu’un peu bruyantes (on a parfois l’impression que le moteur tourne dans le vide en accélération brusque, mais l’usage nous dira si l’on s’y fait).

Parce que notre modèle est un SE, il dispose de sièges chauffants, mais en tissu – il faut opter pour une version haut de gamme pour la sellerie de cuir – et d’un tableau de bord aux accents argentés un peu ordinaires, il faut bien l’avouer.

Esthétiquement, les nuances avec les autres versions sont peu nombreuses. Le SE n’affiche un aileron arrière qu’en option, et fait la même chose avec les longerons de toit, mais sans plus. Seule la version Touring s’élève sur des roues de 18 pouces.

À surveiller

Au cours des prochains mois, notre défi est de taille. Vérifier, d’une part, que le CR-V mérite bien son titre de polyvalence et sa popularité dans son créneau. Pour ce faire, nous en évaluerons les performances au quotidien, tenterons d’établir si les cotes de consommation (fixées à 8,6 litres aux 100 kilomètres en mode combiné) sont réalistes, et testerons ses limites comme le ferait un consommateur.

Il nous faudra aussi en estimer le côté pratique (après tout, un VUS doit aussi avoir cette qualité de confort et d’espace) et finalement, pouvoir le comparer avec ses rivaux de même catégorie. Finalement, c’est un hiver chargé qui s’annonce au volant de ce Honda CR-V SE.

D’autant plus qu’il aura de la compétition... Mais ça, on s’en reparle!

Essai routier long terme : l’hiver au volant du Honda CR-V 2016


SOURCES: EcoloAuto.com

Abonnez-vous à HuffPost Québec Autos sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Autos sur Twitter