NOUVELLES

Pasteur condamné: la Corée du Nord demande des excuses au Canada

22/12/2015 05:30 EST | Actualisé 22/12/2016 05:12 EST
ASSOCIATED PRESS
Hyeon Soo Lim, center, who pastors the Light Korean Presbyterian Church in Toronto, is escorted to his sentencing in Pyongyang, North Korea, Wednesday, Dec. 16, 2015. North Korea's Supreme Court sentenced a Canadian pastor to life in prison with hard labor on Wednesday for what it called crimes against the state. (AP Photo/Jon Chol Jin)

La Corée du Nord affirme que le Canada et le premier ministre Justin Trudeau ont lancé «des absurdités» en s'opposant à la peine d'un pasteur canadien condamné à la prison à vie avec travaux forcés après avoir été reconnu coupable de «crimes contre l'État».

Un communiqué diffusé mardi par la délégation nord-coréenne aux Nations unies indique que le gouvernement canadien était «obligé de présenter des excuses» pour les crimes qu'elle accuse Hyeon Soo Lim d'avoir commis.

M. Lim a été condamné la semaine dernière après avoir été accusé d'essayer d'utiliser la religion pour détruire le système nord-coréen.

Les proches du pasteur ont affirmé que l'homme d'une soixantaine d'années s'était rendu en Corée du Nord en janvier pour une mission humanitaire régulière.

Une porte-parole du ministère canadien des Affaires étrangères a déclaré que le Canada était «stupéfait devant cette peine sévère».

Les différences entre Corée du Nord et Corée du Sud

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter