NOUVELLES

Les réseaux sociaux jouent un rôle clé dans l'accueil des réfugiés syriens

20/12/2015 05:05 EST | Actualisé 20/12/2015 05:05 EST
Steve Russell via Getty Images
MISSISSAUGA, ON- DECEMBER 10: Zohair and Aezaz Khan came up to the airport to show support for the refugees and for the government. Syrian refugees begin to arrive in Canada at Pearson International Airport in Mississauga. December 10, 2015. (Steve Russell/Toronto Star via Getty Images)

HALIFAX _ Val Macdonald a raconté qu'il avait fallu seulement quelques minutes avant qu'une petite notification rouge apparaisse sur sa page Facebook après avoir lancé un appel aux dons pour une famille de réfugiés syriens.

Ces réfugiés parrainés par le privé sont arrivés dans la vallée de Comox en Colombie-Britannique en octobre, et ils avaient grand besoin de certains produits essentiels.

Mme Macdonald, qui aide à la gestion de la page Facebook du Comité de soutien aux réfugiés syriens, a dit que quelques jours après avoir indiqué que la famille comptant deux enfants avait besoin de couches, elle en avait suffisamment pour les trois mois suivants.

Elle a affirmé que plusieurs dons, allant de bottes d'hiver à une AppleTV, étaient provenus de gens n'ayant aucun lien avec les réfugiés ou elle-même, au sein de cette municipalité d'environ 63 000 habitants. Les réseaux sociaux ont également contribué à recueillir environ 40 000 $, a-t-elle mentionné.

Mme Macdonald, qui a travaillé dans le secteur de l'immigration pendant plus de 25 ans, a dit croire que les médias sociaux avaient changé complètement la donne, en raison de la rapidité avec laquelle ils permettent d'entrer en contact avec des gens.

Giles Crouch, de la firme de recherche sur le numérique Thistlewood à Halifax, a aussi soutenu que les réseaux sociaux jouaient un rôle clé dans la préparation des communautés alors que jusqu'à 25 000 réfugiés syriens doivent s'installer au Canada au cours des prochains mois. Il a parlé en entrevue d'une coordination sans précédent.

"Il s'agit d'un moyen beaucoup plus rapide pour s'organiser, se relayer des messages dans un groupe et partager de l'information sur une base nationale et internationale. Cela se fait pratiquement à coût nul et rend la coordination très facile. Sans les médias sociaux, pensez-y, nous aurions à poster des lettres, faire des appels téléphoniques et envoyer des télécopies."

Le gouvernement fédéral fait aussi usage des réseaux sociaux pour mobiliser les gens. Le ministère de l'Immigration a encouragé les gens à utiliser les mots-clics #WelcomeRefugees ou #Bienvenueauxréfugiés.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Réfugiés syriens: Comment vous pouvez aider