POLITIQUE

Les avions de combat canadiens sortiront d'Irak d'ici six mois, promettent Trudeau et Sajjan (VIDÉO)

18/12/2015 06:40 EST | Actualisé 18/12/2015 07:33 EST

Le ministre canadien de la Défense nationale, Harjit Sajjan, affirme qu'Ottawa est toujours déterminé à retirer du Moyen-Orient ses appareils CF-18 même si jeudi, deux de ces avions ont été impliqués dans une contre-offensive kurde contre des centaines de combattants du groupe armé État islamique (EI), dans le nord de l'Irak.

Aucun militaire canadien n'a été blessé durant cette dernière mission.

Le ministre Sajjan, qui se trouve à Londres, a déclaré que « le plan demeure le même » et que le Canada entend toujours « réajuster » sa mission en Syrie et en Irak.

De son côté, le premier ministre Justin Trudeau, lors d'une entrevue avec Radio-Canada vendredi, a réitéré que le Canada allait retirer ses avions « de manière responsable, de façon coordonnée avec nos alliés ».

« Mais nous sommes aussi en train, en même temps évidemment, de développer ce que sera notre prochain engagement, comment on va continuer de jouer un rôle important du côté militaire et humanitaire et des réfugiés. Alors on est en conversation avec nos alliés sur comment on peut le mieux aider. »

— Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau

M. Trudeau a ajouté qu'il serait surpris que les CF-18 restent six autres mois au Moyen-Orient. « Six mois, ça me surprendrait », a-t-il dit.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

L'État islamique en dix dates