NOUVELLES

Duffy accuse la Couronne de le dépeindre comme un homme aimant l'argent

17/12/2015 05:03 EST | Actualisé 17/12/2015 05:03 EST

« Vous tentez de donner l'impression que ma vie est à propos de l'argent. Si c'était le cas, je serais toujours à CTV », a déclaré l'ancien journaliste devenu sénateur Mike Duffy au deuxième et dernier jour de son contre-interrogatoire dans le cadre de son procès pour fraude, corruption et abus de confiance.

Un texte de Raphaël Bouvier-Auclair

Le témoignage du sénateur Duffy terminé, il reste maintenant à déterminer une date pour les plaidoiries finales, ce qui sera fait vendredi.

Questionné par le procureur de la Couronne, Mark Holmes, sur l'utilisation de formulaires signés d'avance pour réclamer ses dépenses de voyage, Mike Duffy a déclaré ne pas avoir d'intérêt pour les questions financières.

Cette pratique, grandement utilisée par le bureau du sénateur Duffy, a fait en sorte que quelques centaines de dollars ont été réclamés en lien avec un voyage personnel de Mike Duffy en Floride. Une erreur que le sénateur attribue à une employée de son bureau.

Selon le témoin, le procureur de la Couronne tente dans son contre-interrogatoire de le dépeindre comme un homme cherchant à obtenir de l'argent. « Ma vie a plutôt pour but de faire une différence et d'accomplir des choses pour les gens », a plutôt déclaré Mike Duffy.

La technique par laquelle des réclamations de voyage sont signées d'avance par des sénateurs a été largement discutée au cours du procès de Mike Duffy. Si le sénateur a affirmé que cette pratique était grandement répandue chez les membres de la Chambre haute, certains témoins ont contredit cette affirmation plus tôt pendant le procès. C'est entre autres le cas de l'actuel président du Sénat, le libéral George Furey, qui a affirmé lors de son témoignage ne pas connaître de sénateurs qui utilisaient cette méthode.

Discours payés

Le procureur de la Couronne a aussi énuméré en détail les discours prononcés par Mike Duffy après son assermentation comme sénateur. Ces allocutions, présentées devant diverses associations canadiennes, étaient rémunérées entre environ 5000 $ et 10 000 $.

Mark Holmes a fait constater à Mike Duffy qu'il avait donné un contrat d'écriture, par le biais de l'entreprise familiale d'un de ses amis et conseiller, pour un discours sur lequel le sénateur a fait peu de modifications. Pour lire ce discours, Mike Duffy a reçu un montant de 10 000 $.

Voyage en Colombie-Britannique

La Couronne est revenue sur un déplacement de Mike Duffy survenu en septembre 2009 en Colombie-Britannique. Le sénateur s'était rendu à Vancouver et devait aller aider le député conservateur Gary Lunn lors d'un passage à la foire de Saanich sur l'Île de Vancouver. Mike Duffy affirme qu'on lui a laissé un message téléphonique à la dernière minute lui disant de « ne pas se présenter ». Mike Duffy est resté à Vancouver où il a assisté à une pièce de théâtre dans laquelle jouait sa fille, qui vit dans la région.

M. Duffy a affirmé que la voix entendue sur la messagerie était féminine et qu'il n'arrivait pas à l'identifier. Quand la Couronne lui a demandé s'il avait contacté le député Lunn qui lui avait demandé de l'aide, Mike Duffy a concédé qu'il ne l'a pas fait immédiatement, parce qu'il voulait suivre les ordres. Le sénateur a avancé que ces instructions auraient pu venir des plus hautes sphères du pouvoir, peut être même du premier ministre de l'époque Stephen Harper. « Il mettait son nez partout », a affirmé le sénateur.

M. Duffy justifie le fait qu'il n'a pas tenté de se renseigner pour changer ses billets d'avion et rentrer plus tôt de Colombie-Britannique parce que cela aurait de toute manière coûté plus cher. « Si je veux aller visiter ma famille en Colombie-Britannique, j'ai amplement de points Aéroplan pour le faire, et même pour voyager en classe affaires », a lancé le sénateur.

Mike Duffy a plaidé non coupable à 31 chefs d'accusation de fraude, de corruption et d'abus de confiance.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les citations entourant le procès de Mike Duffy