BIEN-ÊTRE

Les publicités mettant en vedette des mannequins taille plus encourageraient l'obésité (ÉTUDE)

14/12/2015 11:06 EST | Actualisé 14/12/2015 11:09 EST
Getty

Selon une étude canadienne, les publicités mettant en vedette des mannequins tailles plus ou de taille « normale » auraient des effets négatifs sur l’obésité et la confiance en soi.

« L’acceptation de types de corps plus larges crée une plus grande intention ou une véritable consommation de nourriture et entraîne une réduction de la motivation à opter pour un mode de vie plus sain », peut-on lire dans l’introduction de l’étude.

Les chercheurs de l’université Simon Fraser en Colombie-Britannique ont choisi de se concentrer sur la question après avoir remarqué l’augmentation de publicités mettant en vedette des mannequins aux corps diversifiés.

« Nous comprenons que les campagnes qui aident à promouvoir une image saine et à améliorer l’estime de soi des gens sont très importantes. Selon nos conclusions, par contre, nous croyons que les publicités qui placent un jugement ou une valeur sur n’importe quel type de corps influencent les consommateurs », a indiqué au magazine People l’une des chercheuses à l’origine de l’étude, Lily Lin.

Si plusieurs études par le passé avaient célébré l’aspect positif sur les ventes des publicités présentant divers types de corps, il est intéressant de voir que pour les consommateurs, ce type d’offensive publicitaire a des effets négatifs.

La recherche, conduite auprès de 168 femmes, conclut que de voir des mannequins plus gros encourage des comportements alimentaires malsains. Toutefois, selon Lin, la tendance pourrait changer avec le temps. « C’est possible qu’une fois que ça deviendra la norme, nous y attacherons moins d’importance », a-t-elle soutenu.

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les mannequins dits "taille plus" stars