NOUVELLES

Art Basel Miami 2015: Montréal à Miami (PHOTOS)

10/12/2015 04:05 EST | Actualisé 10/12/2015 04:10 EST
Courtoisie

La foire annuelle Art Basel Miami Beach (ABMB), comprenant une foule d’événements, se déroule habituellement sous un ciel ensoleillé. La pluie était cependant au rendez-vous à cette 14e édition à cause d'orages tropicaux qui ont interrompu les festivités. Les journaux locaux reportaient des risques d’inondations. Et, parmi tout ce chaos, on y retrouvait évidemment l’art. Autour du Miami Beach Convention Centre, l’épicentre de l’univers de ABMB, se dressaient des foires satellites. En tout et partout, on comptait mille exposants, dont plusieurs galeries et artistes de Montréal.

Deux galeries montréalaises, Galerie de Bellefeuille et Art Mûr, ont participé à la foire satellite Context Art. Art Mûr a présenté le travail des artistes Shayne Dark dont les sculptures de branches avaient aussi suscité beaucoup d’intérêt l’an dernier, King Holly qui s’inspire également de la nature et Venne Henri dont les subtiles colorations se situent entre photographie et peinture. La Galerie de Bellefeuille a présenté une variété d’artistes de son répertoire incluant les œuvres de l’artiste originaire de Montréal, Roberto Polidori, ainsi que la série photographique intitulée 8 Secondes du montréalais Nicolas Ruel. De plus, les colonnes de livres hyperréalistes de l’artiste Paul Béliveau ont été grandement admirées par les collectionneurs.

Les galeries montréalaises Digital Art Projects et Galerie Youn ont participé à l’édition inaugurale de la foire Art on Paper. Digital Art Projects a présenté les créations de Paul-Émile Rioux dont les œuvres bleu océan exposées dans des boîtes de plexiglas ont été admirées – puis acquises – par des visiteurs qui ont bravé la pluie pour se rendre à la foire. Toutes ses œuvres ont été vendues. La Galerie Youn a exposé les photographies géométriques de John Chervinsky, les œuvres vives de Katherine Melançon ainsi que le travail de Paul Morstad, Jay Dart et Annyen Lam.

Art Basel Miami 2015

Deux galeries montréalaises ont participé pour la deuxième fois à UNTLD. Jeannie Riddle, la directrice de Parisian Laundry, a présenté le travail de BGL, le collectif d’artistes de Québec sélectionné pour représenter le Canada à la Biennale de Venise en 2015, et les Frères Sanchez, Carlos et Jason. La galerie antoine ertaskiran a exposé une œuvre réalisée spécifiquement pour la foire par l’artiste montréalaise Dominique Pétrin, une imposante installation vivement colorée à motifs qui joue sur les perceptions et qui pouvait être aperçue de très loin.

Les pièces murales éclatantes et laquées de l’artiste montréalaise Heidi Spector étaient exposées dans le kiosque de la galerie new-yorkaise Margaret Thatcher Projects à PULSE, célébrant cette année sa 11e édition. Également à PULSE, la Galerie Simon Blais a présenté les œuvres lumineuses du photographe Yann Pocreau ainsi que les réseaux complexes de lignes et de masses flottantes de Jean-Sébastien Denis.

À SCOPE, les copropriétaires de Station 16 à Montréal, Adam Viera, Emily Robertson et Carlo De Luca, étaient heureux de présenter les œuvres amusantes et épatantes des artistes du street art Cyrcle, Joe Iurato, Stikki Peaches, Peter Andrew et Whatisadam.

Cette année, le Miami Beach Convention Centre rassemblait différentes catégories de galeries (incluant la Galerie Landau de Montréal), montrant des œuvres récentes, ainsi que des pièces d’artistes d’envergure qui ont attiré les grands investisseurs de l'art.

La peinture de retour

À ABMB 2015, on ne pouvait déceler de thème récurrent. La peinture était de retour, soit figurative ou abstraite. On se questionne à savoir si elle était vraiment morte. On pouvait aussi voir des tapis aux allures de tapisserie et des œuvres d’art textile. Cette saison a vu peu de vidéos et la photographie était moins présente, bien que le travail de l’artiste canadien Edward Burtynsky a été présenté par plusieurs galeries.

On aura aussi observé beaucoup d’échanges au sujet de l’art cubain. Notant la rumeur, un article dans Art Newspaper était intitulé «U.S. collectors make a mad dash to Cuba». Auparavant au Musée des Beaux-Arts de Montréal et maintenant conservateur en chef du Hirshhorn Museum and Sculpture Garden à Washington, Stéphane Aquin a coprésidé une discussion sur l’art à Cuba.

Aucune édition de ABMB ne serait complète sans les vedettes. On a pu apercevoir Leonardo Di Caprio, Adrian Brody qui a présenté ses propres œuvres, Sylvestre Stallone dont les créations ornent l’ancien manoir de Gianni Versace, et Lenny Kravitz qui a également exposé son travail constitué de photographies qu’il a prises de paparazzis en train de le photographier. Décidément, le monde artistique s’élargit.

Art Basel Miami 2015 a eu lieu du 3 au 6 décembre 2015.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter