DIVERTISSEMENT

«La grande traversée» : traverser l'Atlantique comme les premiers colons

08/12/2015 06:35 EST | Actualisé 08/12/2015 06:35 EST
Radio-Canada

Radio-Canada soulignera le 150e anniversaire du Canada avec le docu-réalité La grande traversée, qui sera présenté à Radio-Canada Télé, RDI et Explora lors de la saison printemps-été 2017.

Une dizaine de participants y retraceront le périple des premiers colons en Nouvelle-France, en reproduisant la traversée de l’Atlantique, telle qu’elle s’était déroulée à l’époque.

Pendant 45 jours, à bord de leur voilier à trois-mâts, les huit courageux jeunes hommes et jeunes femmes qui prendront part à cette Grande traversée quitteront ainsi le port de La Rochelle, en France, passeront par Caraquet, au Nouveau-Brunswick, pour finalement rejoindre la ville de Québec, et ce, dans les mêmes conditions que celles qui prévalaient au début du 18e siècle. Ils seront vêtus comme leurs ancêtres, mangeront comme eux, navigueront dans les mêmes intempéries, avec seulement un rustique sac de voyage sous le bras, sans joujoux technologiques pour leur venir en aide. Sans compter qu’ils devront effectuer diverses tâches sur leur bateau et tenir un journal de bord.

Lien direct avec l’histoire

Le projet d’envergure, qu’on définit comme un «documentaire d’aventure», est produit par Zone 3 et Productions Rivard, entreprise de Winnipeg qui avait aussi créé La ruée vers l’or et Destination Nor’Ouest, deux épopées semblables à La grande traversée, diffusées à TVA.

Avant le grand départ, les candidats recevront un petit cours d’histoire, qui les remettra dans le contexte de la quête des découvreurs de naguère. Gens du Québec et de la France collaborent déjà à documenter en profondeur tout le processus de fabrication de la série, pour un maximum de réalisme dans l’exécution et à l’écran. Chaque moindre détail rappellera le 18e siècle. Le navire a déjà été déniché, après de fastidieuses recherches, à Bristol, en Angleterre.

«On n’est pas dans un univers où on veut créer quelque chose de magique. On veut juste reproduire exactement la grande traversée comme ceux qui nous ont précédés l’ont vécue», a indiqué Louis Paquin, des Productions Rivard, en point de presse téléphonique, mardi après-midi.

«Les participants auront un lien direct avec l’histoire, a renchéri Michel Bissonnette, de Zone 3. On pense que la série sera très importante pour tous les francophones du Canada. Elle permettra de se rattacher personnellement à cette histoire, parce que nos racines ont toujours le même départ.»

Dans chacun des 10 épisodes de La grande traversée, des capsules fournissant faits historiques, données généalogiques et autres informations utiles seront greffées à l’ambitieuse reconstitution. Plusieurs historiens seront en outre mis à contribution pour détailler avec minutie la réalité des années qu’on fera revivre à travers le jeu.

L’animateur de La grande traversée, qui ne se soumettra pas aux mêmes épreuves que les aventuriers, n’est pas encore choisi. Quant à l’équipe technique qui suivra le groupe, elle prendra place dans une section à part de l’embarcation, qui lui sera réservée à elle seule.

À vous de jouer

Si vous êtes âgés de 19 à 55 ans, que vous n’êtes pas du genre peureux ou frileux, que vous êtes en excellente forme physique, que vous ne connaissez pas le mal de mer et que les défis vous intéressent, vous avez peut-être le profil recherché par l’équipe de La grande traversée. Les personnes venant de partout au Canada et s’exprimant en français sont les bienvenues.

L’expérience vous tente? Vous devez être disponible entre avril et juin 2016, puisque c’est pendant ces mois que se tiendra le tournage, climat oblige. Les aspirants navigateurs devront se soumettre à une panoplie de tests physiques et psychologiques et à une analyse médicale avant d’être officiellement acceptés. On peut s’inscrire jusqu’au 15 janvier prochain, à l’adresse suivante : http://lagrandetraversee.radio-canada.ca/. La sélection finale des participants s’effectuera en février.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Des citations marquantes dans les écrans québécois