NOUVELLES

Trois Canadiens sur quatre font confiance à la police, selon Statistique Canada

07/12/2015 04:05 EST | Actualisé 07/12/2015 04:06 EST
Getty

Les trois quarts des Canadiens font confiance à la police, et c'est cette institution qui bénéficie de la plus haute note, selon Statistique Canada.

Selon les résultats de l'Enquête sociale générale de 2013, autour de six Canadiens sur 10 ont déclaré faire confiance au système scolaire, aux banques ou au système de justice et aux tribunaux. À l'inverse, une minorité de Canadiens ont dit faire confiance aux médias (40 %), au Parlement fédéral (38) et aux grandes entreprises (30).

Au Québec, ces valeurs sont un peu supérieures pour les médias (42 %) et suivent la moyenne nationale pour le Parlement fédéral, mais sont inférieures de deux à six points de pourcentage pour les autres institutions.

Au Nouveau-Brunswick, les chiffres sont supérieurs à la moyenne nationale sauf pour le Parlement fédéral, à 32 % (contre 38).

À l'échelle des régions métropolitaines de recensement (RMR), le niveau de confiance accordée par les Torontois à l'égard des institutions était généralement le plus élevé parmi les 33 RMR visées par l'enquête de Statistique Canada. Les résidants de Toronto ont déclaré le niveau le plus élevé de confiance envers les banques, le système de justice et le Parlement fédéral. Le niveau de confiance envers les grandes entreprises était également supérieur à la moyenne des RMR.

À l'inverse, les niveaux de confiance étaient les plus faibles dans les régions de Montréal et de Sherbrooke. Les Montréalais avaient ainsi une confiance moins grande que la moyenne dans la police, le système scolaire, les banques, le système de justice et les grandes compagnies. De même, les résidants de Sherbrooke présentaient des niveaux de confiance inférieurs à la moyenne envers les banques, les grandes entreprises, les médias et le système de justice.

Par ailleurs, Statistique Canada note que «les perceptions des Canadiens à l'endroit de la police se sont améliorées au fil du temps, alors que davantage de Canadiens estiment maintenant que la police fait du bon travail dans cinq des six catégories (étudiées) comparativement à 2004».

Les six catégories sont: avoir une attitude ouverte, «invitant à la discussion» (73 %), assurer la sécurité des citoyens (70), répondre rapidement aux appels (68), traiter les personnes équitablement (68), faire respecter la loi (65) et informer le public sur la prévention d'actes criminels (62 %).

Les perceptions quant au rendement de la police étaient généralement les plus favorables au Québec et les moins favorables dans les provinces de l'Ouest, indique Statistique Canada.

«Police Académie»: comment fait-on des policiers?

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter