POLITIQUE

Chambre des communes : Jason Kenney suggère de mettre fin aux applaudissements

04/12/2015 11:27 EST | Actualisé 04/12/2015 11:27 EST
CP

Jason Kenney suggère de cesser les applaudissements à la Chambre des communes, à l’instar du Québec.

L’ancien ministre de la Défense nationale sous le gouvernement Harper en a fait la remarque sur Twitter, jeudi, après l’élection du nouveau président Geoff Regan.

« Ma modeste proposition pour les réformes démocratique : arrêtez les applaudissements. Un débat réfléchi n’a pas besoin de constantes ovations debout », a-t-il écrit.

« Adopter la règle du Parlement de Westminster concernant les applaudissements baisserait le volume, la partisanerie et améliorerait le décorum de façon générale. »

Chaque discours aux Communes, jeudi, a entraîné son lot d’applaudissements et d’ovations debout, surtout lorsqu’il était question d’honorer le député libéral Mauril Bélanger. Il s’est retiré de la course à la présidence après avoir appris qu’il était atteint d’une maladie incurable.

À Québec, les applaudissements ont cessé depuis le mois de septembre, ce qui a permis à l’opposition de gagner trois minutes de plus par période de questions, selon le Journal de Québec.

La motion présentée par le leader de l’opposition, Bernard Drainville, avait été adoptée à l’unanimité.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques mots interdits à l'Assemblée nationale