POLITIQUE

Josée Guilmette devient la chef de cabinet de la ministre du Revenu national Diane Lebouthillier (EXCLUSIF)

02/12/2015 07:44 EST | Actualisé 04/12/2015 05:03 EST
Facebook

OTTAWA – Une chef du cabinet du gouvernement Couillard migre vers le fédéral. Josée Guilmette a été nommée chef de cabinet de la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, a appris le Huffington Post Québec.

Des sources indiquent que Josée Guilmette a été embauchée plus tôt cette semaine. Elle quitte officiellement ses fonctions à Québec vendredi, 4 décembre, et commencera au cabinet de Diane Lebouthillier lundi, 7 décembre.

LIRE AUSSI : Une ancienne porte-parole de TransCanada aux Finances

Militante libérale de longue date, elle était pressentie pour devenir candidate du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Fabre, aux élections partielles cet automne. C’est finalement Monique Sauvé qui a été choisie pour succéder au député Gilles Ouimet.

Selon La Presse, la candidature de Josée Guilmette avait été mise de côté par le PLQ, sous prétexte qu’elle aurait exercé trop de pression pour porter les couleurs du parti.

Josée Guilmette figure toujours comme directrice de cabinet du ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, peut-on constater sur le site web du ministère. Elle avait auparavant été à l’emploi de la ministre de l’Immigration, Kathleen Weil.

Son mari, Pietro Perrino, a été nommé secrétaire général associé au Conseil exécutif. Il avait été conseiller des premiers ministres Robert Bourassa et Daniel Johnson à Québec et de Paul Martin à Ottawa. Leur fils, Nicolas Perrino, est président de l’aile jeunesse du PLQ.

Josée Guilmette n’est pas la première employée à quitter les libéraux de Québec pour rejoindre ceux d'Ottawa. L’ancienne attachée de presse du ministre Carlos Leitao, Andrée-Lyne Hallé, travaille maintenant pour le cabinet du premier ministre canadien Justin Trudeau.

Cette semaine, le ministre des Transports Marc Garneau a annoncé l’embauche de son chef de cabinet Jean-Philippe Arseneau. Il était le chef de cabinet adjoint du président du Conseil du Trésor, Martin Coiteux.

Au moment de publier, le ministère du Revenu national n’avait pas retourné nos demandes d’entrevue. Le cabinet de Geoffrey Kelley, à Québec, n’a pas voulu confirmer ni infirmer nos informations.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Le premier cabinet de Justin Trudeau