BIEN-ÊTRE

Être un homme... selon Michelle Blanc (VIDÉO)

02/12/2015 03:00 EST | Actualisé 02/12/2015 04:27 EST

«J'ai déjà été un homme. J'étais très viril. Trop même. Je luttais désespérément contre moi-même. J'ai en mémoire ces nombreuses blagues machos et misogynes qui venaient avec l'époque, et sans doute ma personnalité » raconte Michelle Blanc, né Michel Leblanc.

Cette affirmation de Michelle Blanc, transgenre, grand-maman, conférencière et gourou des médias sociaux, interpelle. Celle qui a traversé le miroir des genres apporte un point de vue rarement entendu sur ce que signifie être un homme aujourd’hui. Nous l’avons rencontré à la campagne dans son havre de paix.

L’identité féminine a beaucoup évolué depuis 50 ans, les femmes ont voulu s’émanciper de leur rôle traditionnel. Pourquoi n’y a-t-il pas de mouvement équivalent chez les hommes, alors que de plus en plus d’experts disent que les stéréotypes associés à la masculinité sont une véritable chape de plomb qui pèse sur leurs épaules? Pourquoi les hommes et les femmes ne sont-ils pas égaux?

« Parce que nous vivons dans une société patriarcale », répond Michelle Blanc. « L’homme doit être fort, sans émotion et la virilité est encouragée. Les hommes et les femmes sont socialisés de façon complètement différente. C’est frappant, moi j’ai vécu la socialisation masculine et évidemment après mon changement de sexe, je vis la socialisation féminine. C’est deux mondes. »

À venir bientôt: Être un homme selon Étienne Boulay

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Top 15 des hommes les plus inflents de 2015