Ce que vous devez savoir si vous aimez une personne souffrant de maladie mentale

Publication: Mis à jour:
MENTAL ILLNESS
Shutterstock / Oleg Golovnev
Imprimer

Les relations interpersonnelles représentent un défi pour tout le monde. Mais pour une personne souffrant de maladie mentale, leur condition peut vite devenir un obstacle supplémentaire, et un de taille. La maladie mentale convainc la personne qui en souffre qu’elle ne mérite pas l’attention et l’affection de l’autre, la poussant ainsi à prendre ses distances et à s’isoler.

La bonne nouvelle, c’est que savoir est un énorme pouvoir lorsqu’il s’agit de la maladie mentale. Simplement parce qu’une personne souffre d’une telle condition ne veut pas dire qu’elle est une cause perdue.

Voici ce que vous devez savoir si vous aimez une personne vivant avec un trouble de santé mentale :

1. Elle ne peut outrepasser sa condition.

Cela prend du temps, des traitements et de l’acceptation pour gérer un trouble de santé mentale. La maladie se développe dans le cerveau, la rendant d’autant plus complexe.

2. Elle n’est pas folle pour autant.

Vous ne traiterez jamais une personne qui a le cancer de folle et il en va de même pour celles souffrant d’une maladie mentale. La santé mentale et physique sont aussi importantes l’une que l’autre.

3. Il y a de bonnes et de mauvaises journées.

Une journée, elle débordera d’énergie. La suivante, elle aura tout le mal du monde à sortir du lit. Et elle ne peut prévoir quelle journée l'attend.

4. Vous n’avez aucune incidence sur leur humeur.

Vous croirez l'avoir contrariée, mais ce n’est aucunement personnel. Plusieurs troubles de santé mentale impliquent des changements d’humeur drastiques.

5. C’est gérable…

Par la thérapie, la médication, l’exercice, les groupes de soutien… La liste est longue. Mais tout traitement n’est pas bon pour tout le monde. À chacun de trouver celui qui lui convient le mieux.

6. Il arrive qu’elle n’ait pas le goût de se battre.

Les experts recommandent alors de l’encourager à respecter ses engagements, à aller à ses rendez-vous. Ne la laissez pas tomber ces jours-là. Votre aide peut faire toute la différence.

7. Il y a encore un stéréotype négatif associé à sa condition.

Seulement 25 % des personnes souffrant de maladie mentale sentent que les autres sont empathiques et compréhensifs à l’égard de leur condition. Votre soutien signifie beaucoup plus que vous le croyez.

8. Les étreintes aident énormément.

Comme les appels téléphoniques, les messages textes, la crème glacée… L’important, c’est qu’elle sache qu’elle n’est pas seule. Il est important de lui rappeler que ses sentiments sont temporaires et que vous êtes là pour elle.

9. Vous avez le droit de poser des questions.

Connaître la maladie demeure le plus important. Le plus vous en apprenez sur sa condition, le plus facile il sera pour vous de la comprendre. Mais ne la forcez pas à parler. Le silence peut aussi signifier qu’elle fait son propre bout de chemin.

10. C’est aussi épuisant physiquement.

Les troubles de santé mentale n’affectent pas que les émotions, mais peuvent aussi causer des maux de tête, d’estomac ainsi que diverses douleurs physiques.

11. Elle vous apprécie.

Même si elle ne le montre pas tous les jours, votre soutien et votre patience sont essentiels à son traitement et son estime de soi.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
12 façons de venir en aide à une personne dépressive
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Maladies mentales, troubles psy, troubles psychologiques, e-sante.fr

Maladies mentales - Institut universitaire en santé mentale de Québec

Liste des troubles mentaux — Wikipédia

Trouble psychique — Wikipédia

Maladie mentale - Agence de la santé publique du Canada