POLITIQUE

Promesses de Justin Trudeau: les PME s'attendent à leur concrétisation

25/10/2015 09:03 EDT | Actualisé 25/10/2015 09:03 EDT
NICHOLAS KAMM via Getty Images
Canadian Liberal Party leader Justin Trudeau walks from the parliament to give a press conference in Ottawa on October 20, 2015 after winning the general elections. AFP PHOTO/NICHOLAS KAMM (Photo credit should read NICHOLAS KAMM/AFP/Getty Images)

MONTRÉAL - La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) entend talonner le nouveau premier ministre Justin Trudeau, particulièrement sur sa promesse de réduire le taux d'imposition des petites entreprises.

La vice-présidente principale et porte-parole nationale de la Fédération, Martine Hébert, assure le nouveau gouvernement de la pleine collaboration de son organisme à la mise en vigueur de mesures favorisant l'essor des entreprises.

Mme Hébert se réjouit que le premier ministre désigné se soit prononcé durant la campagne électorale pour une diminution de 11 à 9 pour cent du taux d'imposition des petites entreprises.

Elle appuie également l'intention de M. Trudeau d'accorder un congé de cotisation de trois ans à l'assurance-emploi aux employeurs qui embauchent des jeunes de 18 à 24 ans.

Martine Hébert voit aussi d'un très bon oeil que le chef libéral ait manifesté l'intention de permettre le recours à l'immigration pour aider les employeurs canadiens à se dénicher de la main-d'oeuvre temporaire.

La Fédération dit "avoir hâte" de travailler en partenariat avec Justin Trudeau et son gouvernement sur les grands enjeux qui touchent les PME.

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres, dont 24 000 au Québec.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les promesses de Justin Trudeau