NOUVELLES

Le Centre canadien de prévision des ouragans surveille la trajectoire de Joaquin

02/10/2015 11:28 EDT | Actualisé 02/10/2015 11:29 EDT

HALIFAX — Le Centre canadien de prévision des ouragans dit surveiller la trajectoire de l'ouragan Joaquin, qui pourrait se rendre dans les eaux canadiennes au début de la semaine prochaine.

La tempête s'abat actuellement au centre des Bahamas, où des pluies torrentielles ont inondé des maisons.

Les météorologues préviennent que l'ouragan « extrêmement dangereux » de catégorie 4 pourrait prendre de la force alors qu'il serait possible qu'il se rende vers la côte Est des États-Unis.

Le Centre canadien de prévision des ouragans, situé à Halifax, a soutenu qu'il y avait encore beaucoup d'incertitude sur la trajectoire de la tempête.

Deux scénarios pourraient se produire; la tempête pourrait se frayer un chemin vers la Caroline du Sud et la Caroline du Nord, ou bien se rendre au niveau de l'océan Atlantique, mais loin des côtes canadiennes.

Selon les dernières prévisions basées sur des modèles informatiques, l'ouragan devrait frapper au large et avoir peu de conséquences sur les côtes.

S'il ne se rend pas vers la Caroline du Sud et du Nord, le centre croit que cela pourrait mener à des averses dans le sud de l'Ontario, au Québec, et dans les Maritimes.

Or, si ce scénario se réalise, la saturation des sols causée par les fortes pluies de cette semaine pourrait entraîner de nouvelles inondations, prévient l'agence.

« La menace de cette situation semble s'atténuer, mais elle doit quand même être considérée », affirme le centre dans un communiqué.

Les experts prévoient avoir des indications plus précises sur le trajet de la tempête vendredi après-midi.

« L'ouragan est compact, ce qui signifie généralement que son intensité va fluctuer de façon significative même dans un espace de 24 heures », est-il écrit.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les tempêtes les plus dévastatrices depuis 2007