NOUVELLES

Omar Khadr se rend à Toronto pour visiter ses grands-parents

01/10/2015 09:30 EDT | Actualisé 01/10/2015 09:31 EDT
CP

TORONTO _ Omar Khadr a atterri à Toronto jeudi, pour effectuer une visite approuvée par la cour chez ses grands-parents.

L'avocat de l'ancien prisonnier de Guantanamo, Dennis Edney, a confirmé que M. Khadr était arrivé à Toronto, effaçant des doutes à l'effet qu'il pourrait avoir figuré sur la liste d'interdiction de vol du Canada, ce qui l'aurait empêché de faire le voyage.

Le mois dernier, un juge d'Edmonton a allégé les conditions de sa libération, lui permettant de se rendre à Toronto avec un de ses avocats, pour une période maximale de deux semaines.

Omar Khadr, né à Toronto, avait 15 ans lorsqu'il a été arrêté après une fusillade en Afghanistan en 2002. Il est devenu le plus jeune prisonnier et le seul Occidental détenu à la prison américaine de Guantanamo, à Cuba.

Il a plaidé coupable en 2010 à plusieurs accusations de crimes de guerre, dont le meurtre d'un soldat américain. Une commission militaire américaine l'a condamné à huit ans de plus derrière les barreaux. Il a été transféré en 2012 au Canada.

Par la suite, Omar Khadr, maintenant âgé de 29 ans, a affirmé qu'il avait seulement plaidé coupable pour sortir de Guantanamo.

Il a obtenu sa libération conditionnelle en mai, et est en attente d'appel sur ses condamnations aux États-Unis.

Le juge June Ross a affirmé que la grand-mère de M. Khadr était malade et qu'elle ne voyait pas pourquoi il ne pourrait pas la visiter à Toronto.

Il a également pu retirer son bracelet électronique, qui le gênait, disait-il, et le dérangeait lorsqu'il faisait du vélo ou de la natation, ou qu'il jouait au soccer.

Le gouvernement fédéral porte la libération conditionnelle d'Omar Khadr en appel.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

In Photos: Omar Khadr Freed