POLITIQUE

«Ma première campagne»: cinq candidats racontent leur quotidien sur le terrain

26/09/2015 09:10 EDT | Actualisé 28/09/2015 12:47 EDT

La campagne électorale bat son plein depuis 56 jours. Malgré sa longueur exceptionnelle, l’exercice demeure une routine pour les politiciens aguerris, habitués à serrer des mains, jaser de tous les sujets, faire du porte-à-porte et éplucher le blé d’Inde. Pour les nouveaux venus en politique, c’est en revanche souvent la découverte au quotidien.

C’est à ces néophytes, qui se présentent pour la première fois aux suffrages des électeurs, que le Huffington Post Québec a proposé de raconter leur campagne, en partageant leur expérience sous la forme de billets de blogue. Nous en avons invité quatre à s’exprimer, chacun d’entre eux représentant l’un des quatre partis fédéraux en lice au Québec.

Christine Poirier, candidate pour le parti libéral du Canada dans la circonscription de Laurier–Sainte-Marie vient de donner naissance à sa petite fille et a tout juste repris la campagne. «Au jour 9 suivant sa naissance, j'ai fait ma première visite au bureau de campagne en compagnie de mon conjoint, pour la présenter à mon équipe et participer à un reportage télévisé sur les mères en politique. Depuis, j'ai graduellement repris les activités en allant à la rencontre des citoyens», explique-t-elle. Il n,est pas rare qu'elle rencontre des électeurs impressionnés par cette situation. «Dans l'autobus 97 sur l'Avenue du Mont-Royal, un homme m'aborde : "Vous êtes Mme Poirier? Je vous reconnais! Vous avez frappé à ma porte sur la rue Rachel. Je vais voter pour vous! Vous allez gagner! Vous avez un bien beau bébé. Ça va vous donner de l'énergie, vous allez voir." C'est tout à fait vrai», commente la candidate.

Candidate du Bloc québécois dans la circonscription de Montarville, Catherine Fournier s'est fixé comme objectif de frapper à 5000 portes d'ici la fin de la campagne. «Un travail de longue haleine», écrit-elle, mais dont elle est très fière. «Lorsqu'on fait du porte-à-porte, on entre dans le quotidien des gens. C'est dans cette parcelle d'intimité qu'on peut obtenir ce contact privilégié avec l'électeur», explique-t-elle.

Les rencontres ne laissent pas les candidats indifférents. Pascale Déry, candidate pour le parti conservateur dans la circonscription de Drummond, a vécu des «moments magiques, drôles, parfois même tristes». «Difficile de sonner à une porte et tomber sur un homme de 80 ans qui vous dit doucement : "Mme Déry, je vous appuie, mais je ne sais pas si je vais me rendre jusqu'au jour du vote, je suis très malade."», raconte-t-elle.

En allant à la rencontre des électeurs, nos «primo» candidats ont aussi eu fort à faire avec leurs propositions électorales, dont certaines comme l'opposition au pipeline Énergie Est ne font pas l'unanimité. Chez les verts, André Bélisle, candidat pour la circonscription de Bellechasse-Les Etchemons-Lévis en a fait les frais alors qu'il mangeait dans un restaurant. «Rencontrer quelqu'un qui ne partage pas ma vision des choses n'est pas une expérience nouvelle pour moi. Que quelqu'un exprime son désaccord de manière agressive est désagréable. Mais lorsqu'on fait partie des objecteurs de conscience de la société, il faut s'attendre à être la cible d'attaques», écrit-il, philosophe.

Les rencontres ce sont aussi celles avec les élus qui sont une mines d'informations pour les candidats sur les enjeux de chaque communautés. «C'est par des rencontres avec les conseillers et les maires que j'obtiens de l'information sur les dossiers prioritaires, qui diffèrent de municipalité en municipalité. En fait, rien de mieux que d'être directement les pieds sur le terrain avec les élus pour comprendre les enjeux», reconnaît Simon-Pierre Landry, candidat pour le NPD dans la circonscription de Lanrentides-Labelle.

Lisez les témoignages d'André Bélisle (PV), Pascale Déry (PCC), Catherine Fournier (BQ) et Simon-Pierre Landry (NPD) et de Christine Poirier (PLC).

MA PREMIÈRE CAMPAGNE

- «M. Pipeline» - André Belisle

- Surprises, plaisirs et émotions: c'est ça faire campagne dans Drummond! - Pascale Déry

- Que le travail se poursuive! - Catherine Fournier

- L'âme d'un territoire - Simon-Pierre Landry

- À la rencontre des citoyens: un aperçu des conversations - Christine Poirier

elections federales

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Quelques dates-clés dans l'histoire des scrutins fédéraux au Canada

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter