POLITIQUE

Il n'y aura pas de taxe sur les voyages tout inclus, promet Couillard

21/09/2015 05:05 EDT | Actualisé 21/09/2015 05:18 EDT
Image Source via Getty Images

QUÉBEC _ Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé lundi son intention d'harmoniser les taxes d'hébergement afin d'améliorer la promotion touristique du Québec.

M. Couillard a toutefois rejeté l'hypothèse de taxer les forfaits tout inclus à l'étranger, contrairement à ce qui avait été rapporté lundi par Le Devoir.

Selon un reportage du quotidien, le gouvernement souhaitait générer des rentrées fiscales supplémentaires de 17 millions $ grâce à l'harmonisation des taxes ainsi qu'une nouvelle perception sur les forfaits tout inclus à l'étranger.

Les adeptes de voyages dans les stations balnéaires du Sud auraient notamment dû payer, à terme, 0,5 pour cent de plus sur leurs forfaits.

Dans un point de presse dans sa circonscription de Roberval, au Lac Saint-Jean, M. Couillard a affirmé que le scénario d'une nouvelle taxe sur les forfaits tout inclus avait été évalué puis écarté par le gouvernement.

Selon le premier ministre, une telle initiative, qui aurait rapporté 7 millions $ dans les coffres de l'État, aurait eu un impact négatif sur les familles de la classe moyenne.

M. Couillard n'a pas précisé si l'harmonisation de la taxe sur l'hébergement, qui varie d'une région à l'autre, se traduira par une hausse à certains endroits.

"Ce qu'on va faire certainement, c'est harmoniser la taxe de la nuitée, a-t-il dit. Pourquoi? Parce qu'on a besoin d'avoir des campagnes pour attirer les touristes chez-nous, mieux coordonner. On n'a pas de message cohérent pour vendre le Québec à l'étranger. Chacun y va de son côté puis ce n'est pas la façon la plus efficace de faire."

Selon Le Devoir, l'harmonisation des taxes sur l'hébergement générerait des revenus supplémentaires de 10 millions $.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

10 sites classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO