NOUVELLES

Plus de rôles masculins devraient être réécrits pour des femmes, dit Clooney

12/09/2015 06:15 EDT | Actualisé 14/09/2015 09:27 EDT
John Shearer/Invision/AP
George Clooney wears a buttong reading "Je suis Charlie" at the 72nd annual Golden Globe Awards at the Beverly Hilton Hotel on Sunday, Jan. 11, 2015, in Beverly Hills, Calif. (Photo by John Shearer/Invision/AP)

TORONTO _ Le scénario du film "Our Brand Is Crisis" dormait sur une tablette lorsque l'actrice Sandra Bullock a suggéré au réalisateur de faire du protagoniste une femme, et de lui donner le rôle, a raconté George Clooney, le coproducteur du film, à Toronto.

Le film de David Gordon Green, inspiré d'un documentaire de 2005 du même nom, met aussi en vedette Billy Bob Thornton. Il était présenté vendredi au Festival international du film de Toronto (TIFF).

Il porte sur une stratège politique qui mène une campagne à l'américaine dans une élection bolivienne.

Le rôle principal avait été écrit pour un homme, mais peu de réécriture a été nécessaire, a indiqué Sandra Bullock, car, outre son sexe, le personnage est pratiquement le même.

Elle a taquiné celui qui lui donnait la réplique dans "Gravité", affirmant qu'il s'agit d'un rôle "que George aurait pu jouer, ou peut-être que j'aurais mieux joué".

M. Clooney a laissé entendre que de tels changements de sexe pour un personnage devraient se faire plus souvent à Hollywood.

"Il y en a beaucoup plus à faire, si les gens commençaient à y penser", a-t-il déclaré sous les applaudissements.

"Our Brand Is Crisis", qui prendra l'affiche le 30 octobre, a été produit par M. Clooney et son partenaire de production, Grant Heslov. Les critiques étaient mitigées après la première torontoise.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

TIFF 2015 In Photos


PLUS: