Compressions en éducation: Fred Pellerin à la défense de l'école publique (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le conteur Fred Pellerin et sa famille ont pris part mardi matin à une chaîne humaine entourant l'école primaire de Saint-Élie-de-Caxton. En entrevue à l'émission radiophonique Chez nous le matin, il a dénoncé les compressions budgétaires en éducation.

Partout au Québec, des milliers de parents ont participé au mouvement « Je protège mon école publique! » mardi. Des chaînes humaines ont été formées autour de quelque 200 écoles, dont deux en Mauricie et quatre au Centre-du-Québec.

À Saint-Élie-de-Caxton, une centaine de parents, accompagnés de leurs enfants, et d'enseignants se sont mobilisés pour l'occasion. Le maire du village et des conseillers municipaux étaient aussi présents.

« Sous ce grand principe d'austérité, on vient taper là, sur cette chose-là, qui est coeur d'un village, mais aussi le coeur d'une société. »
Fred Pellerin, conteur

Fred Pellerin déplore que les élèves soient devenus « des pions [...] qu'on change de place ». L'éducation, dit-il, constitue un investissement et non une dépense gouvernementale. Elle doit être « sacrée », comme la santé, ajoute-t-il.

Le village de Saint-Élie-de-Caxton a dû se battre périodiquement dans le passé pour assurer la survie de son école. Dernièrement, des parents ont craint que leurs enfants soient forcés de faire leur entrée à la maternelle dans une école du village voisin, Charette. Une nouvelle classe de maternelle a finalement été créée.

« Il y a quelques années, ce qu'on nous disait, c'est qu'il y avait pas assez d'élèves, faque fallait fermer des classes. Faque, on s'est mis à faire des élèves. »
— Fred Pellerin. conteur

Saint-Élie-de-Caxton a attiré plusieurs jeunes familles au cours des dernières années. Le village, popularisé par Fred Pellerin, a connu un boom démographique.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Comment élever des enfants heureux
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Fred Pellerin à la défense de l'école publique