BIEN-ÊTRE

Ces choses à ne pas dire à quelqu'un qui ne boit pas d'alcool

02/09/2014 03:16 EDT | Actualisé 01/09/2015 11:25 EDT
Rob Lewine via Getty Images

Quand un proche vient de sortir d'un traitement contre l'alcoolémie, il peut être difficile de savoir quoi dire ou faire.

«Les personnes qui ne sont pas encore stables, parce qu'elles sont en convalescence, doivent éviter certaines personnes, endroits et choses, tout comme toute personne se remettant d'une pathologie chronique», indique Jack Feinberg, vice-président et directeur de Phoenix House Texas, organisation en faveur de la réhabilitation des usagers de drogue et d'alcool.

En ce sens, il y a certaines choses que l'on peut dire à une personne nouvellement sobre qui peuvent s'avérer blessantes ou destructrices -- sans qu'on s'en aperçoive. Nous avons demandé à Jack Feinberg de recenser ces maladresses:

«Pourquoi tu ne peux pas en prendre un ou deux et t'arrêter?»

Parce qu'ils ne sont peut-être pas capables de se contenter d'un seul. «C'est exactement ça -- la plupart des gens peuvent s'arrêter à un, ou deux, et n'avoir aucun problème», déclare Jack Feinberg. «Mais pour les personnes dépendantes à l'alcool, même si elles peuvent être en mesure de s'arrêter à un verre demain ou un autre jour, cela peut quand même présenter un problème.»

«Tu peux te contrôler, non?»

Même si une personne nouvellement sobre peut se contrôler dans une situation donnée, il est important de se souvenir que lui ou elle est toujours vulnérable à des mécanismes qui peuvent s'envenimer avec le temps. La défaillance ne va peut-être pas intervenir dans le moment, indique Jack Feinberg, mais si une personne en convalescence s’aventure en-dehors d'un traitement défini, elle peut avoir des problèmes.

«Cet unique verre peut continuer à tourner dans leur tête, et c'est alors que la roue commence à tourner», dit-il.

«Tu ne veux pas faire la fête avec moi?»

Si vous voulez voir votre ami trinquer avec vous c'est peut-être pour la plus pure des raisons, mais faire ce genre de commentaires ne servira qu' à mettre votre ami dans une situation inconfortable -- et causer une tentation non nécessaire.

«Je ne t'ai pas invité parce que je savais que tu ne buvais pas»

Rien ne sert de rendre la situation plus inconfortable avec ce genre de commentaires. «Je dirais plutôt quelque chose comme, 'Je ne voulais pas ne pas t'inviter, mais j'ai eu peur que ce ne soit pas approprié pour le moment.'» Faites comprendre à votre ami que vous voulez qu'il soit présent, pour qu'il ne se sente pas exclu.

INOLTRE SU HUFFPOST

15 trucs pour éviter de trop boire