DIVERTISSEMENT

Des spectacles montréalais à considérer dès la rentrée (VIDÉOS)

29/08/2015 01:38 EDT | Actualisé 29/08/2015 01:47 EDT
Mike Pont via Getty Images
NEW YORK, NY - AUGUST 17: Stevie Wonder performs during his Songs in the Key of Life Performance Tour at Central Park SummerStage on August 17, 2015 in New York City. (Photo by Mike Pont/FilmMagic)

Les occasions sont toujours assez nombreuses à Montréal afin d’assister à des concerts de qualité. Cela dit, rien n’égale les mois de septembre et octobre concernant la quantité de spectacles offerts en ville. Voici une liste non exhaustive de quelques propositions qui nous apparaissent dignes de mention et qui pourra, nous espérons, aider dans vos choix éventuels.

Ratatat

Métropolis, Montréal – 1er septembre

Le tandem brooklinois Ratatat, qui propose un mélange d’électro et de rock alternatif, sera prochainement au Métropolis. Après l’extrait Cream On Chrome, sorti en avril, l’album Magnifique est arrivé dans les bacs en juillet. Ça faisait pratiquement cinq ans que le duo formé de Mike Stroud et Evan Mast n’avait pas créé de disque. Si on se fie au spectacle donné au festival Coachella au printemps, la paire devrait jouer un mélange de nouvelles et d’anciennes pièces. Tout comme Stevie Wonder, Ratatat a choisi Montréal comme ville pour lancer sa tournée, qui s’étirera jusqu’en décembre. Sur le site internet du duo, on peut aussi visionner le nouveau vidéoclip de la chanson Abrasive.

Jeanne Added

Centre Phi, Montréal – le 2 septembre

Agora des Arts, dans le cadre du FME, Rouyn-Noranda – le 5 septembre

L’auteure-compositrice-interprète française Jeanne Added proposera un nouvel album, Be Sensational, le 4 septembre. Il y a quelques années, elle évoluait dans le milieu du jazz. Depuis, elle a fait table rase pour s’aventurer dans la cold wave et l’électro. La nouvelle chanson A War is Coming, prouve qu’elle a également des intérêts marqués pour le post-punk et les arrangements incisifs. Celle qui a troqué le violon pour la guitare fera une première visite en sol québécois. Ça promet.

Modest Mouse

Métropolis, Montréal – le 8 septembre

Ce n’est pas la première fois que le groupe de rock américain jouera au Métropolis. Mais, les Montréalais semblent toujours heureux de les retrouver pour un concert. Les gars étaient d’ailleurs au Festival Osheaga l’an dernier. Cette fois, le chanteur Isaack Brock et ses acolytes (ils sont maintenant six membres au total) sont en tournée pour proposer des morceaux du nouvel album Strangers to Ourselves, sorti en mars.

Wilco

Métropolis, Montréal – le 21 septembre

La formation américaine se donnera en spectacle au Métropolis afin de présenter son neuvième album studio, Star Wars, sorti cet été. Ce dernier a d’ailleurs reçu de bonnes critiques. Le groupe, dont le dernier album remontait à 2011 (The Whole Love), livrera une douzaine de concerts en septembre. Ceux-ci s’ajoutent à plusieurs spectacles offerts depuis le mois d’avril.

Stevie Wonder

Centre Bell, Montréal – le 30 septembre

L’icône de la chanson américaine (plus de 100 millions d’albums vendus) Stevie Wonder passera par Montréal, le 30 septembre, dans le cadre de sa tournée Songs in the Key of Life. Avec ses 50 ans de carrière et sa vingtaine d’albums studio (soul, R&B, funk, dub, jazz…), le gars à du matériel pour créer une excellente soirée au Centre Bell. À noter que sa tournée nord-américaine commencera dans la métropole québécoise.

Seoul

Agora des Arts, Rouyn-Noranda, dans le cadre du FME – le 6 septembre

Le Cercle, Québec – le 28 octobre

Bar Le Ritz P.D.B., Montréal – le 29 octobre

Plusieurs ont déjà adopté le trio Seoul, que l’on prononce « soul » (comme l’âme en anglais). Basés à Montréal, Dexter (basse et chant), Nigel (guitare et chant) et Julian (synthés et chant) offrent une musique pop contagieuse et assez lumineuse. Les gars, qui travaillent avec le respecté label Last Gang Records, ont sorti un bon album intitulé I Become a Shade, en juin. Ils ont déjà un peu d’expérience sur scène et tout risque de s’améliorer d’un concert à l’autre. Seoul se lance dans une tournée nord-américaine de plusieurs spectacles, dont des performances à Rouyn-Noranda, Québec et Montréal. Ils visiteront aussi plein d’autres villes canadiennes et américaines. Autre beau petit buzz de chez nous.

Giorgio Moroder

Église Saint-Jean-Baptiste, festival Pop Montréal – le 18 septembre

Grand de la musique disco, il a influencé un paquet d’artistes en Europe et a collaboré, comme producteur ou compositeur, avec un nombre incalculable d’artistes internationaux, dont Davie Bowie, Freddie Mercury, Daft Punk et bien entendu Donna Summer. Il a aussi travaillé à toutes sortes de projets variés, dont la trame sonore du film culte Midnight Express. Évidemment, il n’a plus 20 ans (plutôt 75 ans), mais on ne peut qu’attendre impatiemment de voir à quoi ressemble un spectacle de ce chanteur, producteur et disc jockey d’origine italienne. Il a fait paraître l’album Déjà Vu, en juin.

Viet Cong

Théâtre Fairmount, Montréal – le 18 septembre

Pour ceux qui auraient manqué l’excellent quatuor canadien Viet Cong sur la scène des Arbres, au festival Osheaga, voilà une belle occasion de se reprendre : le groupe originaire de Calgary donnera un autre spectacle en ville dans le cadre de Pop Montréal. Au menu : glam rock, punk, progressif et plein de post-genres musicaux qui font la signature du groupe. Depuis un moment, bien du monde parle de l’effet déflagration de Viet Cong. À souligner que la formation est en lice pour le prix Polaris du meilleur album canadien de l'année.

The Besnard Lakes

Rialto Hall, Montréal – le 18 septembre

Les membres de ce superbe groupe indépendant montréalais interprèteront pour la toute première fois plusieurs morceaux de leur prochain album, à sortir en 2016. La formation rock dirigée par Jace Lasek et son épouse Olga Goreas sera accompagnée de nombreux musiciens : 17 personnes au total sur scène ! Selon l’équipe du festival, c’est une exclusivité Pop Montréal. Nous avons déjà assisté deux fois au spectacle du band, dont une soirée à l’ancien Cabaret du Mile-End, et c’est du solide. On parle donc ici d’un événement à ne pas manquer.

Barbara Lynn

Centre Phi, dans le cadre du festival Pop Montréal – le 19 septembre

La légende vivante du R&B sera au Canada pour la première fois. Pas besoin de dire que c’est une belle pêche pour les organisateurs de Pop Montréal. L’Afro-américaine, qui a 73 ans, est l’une des premières chanteuses des années 1960 à avoir interprété ses propres textes. De plus, elle jouait la guitare (de la main gauche !), un autre fait plutôt rare durant cette période. Elle a par ailleurs tourné comme choriste avec une panoplie de célébrités du monde la musique comme Stevie Wonder, Otis Redding, James Brown, Al Green, Marvin Gaye, Tina Turner, B.B King et The Temptations, pour ne nommer que ceux-ci. L’une de ses pièces, Oh Baby (We've Got A Good Thing Goin'), a été reprise par les Rolling Stones dans les années soixante. En 40 ans de métier, elle a publié une dizaine d’albums.

The Smiffs + Brother’s got the bends

Piccolo Little Burgundy, dans le cadre du festival Pop Montréal – le 20 septembre – spectacle gratuit

De l’aveu de la responsable des communications du festival : « ça va être malade ! » The Smiffs est composé de membres des groupes montréalais Suuns et Pang Attack. Ils interprèteront certains succès du légendaire groupe anglais The Smiths. Même approche pour Brother’s got the bends dans le cas de Radiohead. Pour célébrer le vingtième anniversaire du mythique album The Bends, The Brother Band se réunit afin d’interpréter du premier opus du groupe. Le chanteur Thom Yorke sera donc remplacé par des membres des groupes montréalais Plants and Animals et Key-Lites, ainsi que d’autres artistes connus comme Patrick Watson et Katie Moore… DJ Torquil Campbell sera aussi de la soirée. Ces trois prestations feront foi de party de clôture du festival Pop Montréal.

The Smiths

Radiohead

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter