NOUVELLES

Le président-directeur général de l'AMT, Nicolas Girard, voit son contrat résilié : indemnité de départ de 100 000 $ (VIDÉO)

18/08/2015 10:44 EDT

Le contrat de l'ex-péquiste Nicolas Girard, président-directeur général de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), sera résilié mercredi par le conseil des ministres, a appris Le Huffington Post Québec. M. Girard recevra une indemnité de départ de 100 000 $.

Au moment de sa chronique matinale sur les ondes du 98,5 FM, le chroniqueur Jean Lapierre a fait savoir que l'actuel PDG sera remplacé par Paul Côté, ancien dirigeant de Via Rail, qui a d'ailleurs été président par intérim de l'AMT en 2012.

Le Huffington Post Québec a également confirmé cette information.


Le contrat de M. Girard se terminait en octobre 2016 mais le gouvernement Couillard a préféré nommer un libéral, Paul Côté, en plus de payer une indemnité à M. Girard.

Durant son mandat à la tête de l'AMT, Nicolas Girard a réduit l'effectif de 10%, alors que les services ont augmenté de plus de 19% avec l'ajout des lignes de train vers St-Jérôme et Mascouche.

Il a également mis fin à diverses pratiques douteuses au sein de l'AMT, comme l'acceptation par les employés de cadeaux venant des fournisseurs. Il avait également mis sur pied une ligne de signalement des gestes non-éthiques au sein de l'organisation, en plus d'avoir contacté l'UPAC pour dénoncer des allégations concernant l'ancien PDG, le libéral Joël Gauthier. Selon La Presse les allégations étaient liées à des«fréquentations soupçonnées d'être irrégulières avec les firmes de génie et les entrepreneurs ayant des contrats avec l'AMT».

M. Gauthier a aussi été directeur général du Parti libéral du Québec sous Jean Charest.




Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter


Inauguration de la nouvelle gare à Mascouche