BIEN-ÊTRE

6 régimes detox de stars à éviter: explications

13/07/2015 12:35 EDT
© Vladyslav Bashutskyy / Alamy

Ils refont surface comme des pissenlits dès que la plage se profile. Coup de projecteur sur 6 régimes de stars à éviter. Pourquoi? Explications.

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Le régime breatherian

Ce qu'il est : comparable à l'anorexie, ce régime recommande de sauter des repas, de réduire sa consommation d'eau et de se contenter d'avaler de l'air (d'où son nom).

Qui l'aurait suivi : on chuchote que Madonna l'aurait adopté quelques temps, mais on doute un brin.

Ce qu'il fait : hormis celles qui croient que l'on peut vivre d'amour et d'air pur, on se demande bien qui peut survivre à pareille bouffonnerie, puissance poids lourd.

Le régime biotype

Ce qu'il est : ce régime à base d'hormones permettrait de réduire les graisses corporelles de façon ciblée.

Qui l'aurait suivi : Boy George ayant perdu quelques kilos, on admet que cela lui sied à merveille, surtout à la veille de sa tournée 2014. De là à croire que sa perte de poids est due au régime biotype, on reste sceptique.

Ce qu'il fait : modifier l'équilibre hormonal est à ce point délicat que les médecins ne le font qu'en présence de problèmes sérieux (hypothyroïdie, andropause, etc.). La jupe crayon et le jeans skinny n'en font pas partie.

Le régime sans gluten

Ce qu'il est : ce régime proscrit tous les aliments contenant du gluten (céréales, pâtes, dessert lacté, pain, etc.)

Qui l'aurait suivi : Gwyneth Paltrow (dont on connaît l'amour du bio et du veggie) l'aurait suivi... et on se demande bien pourquoi.

Ce qu'il fait : rien du tout, car un gâteau peut parfaitement être exempt de gluten, mais farci de calories. De plus, selon le Dr Rémi Gagnon, président de l'Association des allergologues et immunologues du Québec (AAIQ), le gluten ne doit être banni que par les authentiques intolérants au gluten (plus rares qu'on ne le croit) ou par les sujets souffrant de certaines maladies intestinales (de type coeliaques).

L'alcoolorexie

Ce qu'il est : un régime qui proscrit toute ingestion de calories qui n'est pas liée à une consommation d'alcool.

Ce qu'il fait : pas besoin de voir double pour deviner que cette diète bidon (ou flacon...) ressemble plus à de l'anorexie qu'à une saine gestion du poids. Il est vrai que se saouler à vitesse grand V et tomber ivre mort empêche de bouffer, sans compter que certains alcoolos finissent par afficher un physique longiligne dû au dysfonctionnement de leur foie.

Le régime Dukan

Ce qu'il est : variation du classique régime hyperprotéiné, la diète Dukan carbure, elle aussi, à coup de surdoses de protéines.

Qui l'aurait suivi : selon les potins colportés sur les popotins de Jennifer Lopez et de Gisele Bündchen, ces dames en seraient des fans finies. Bizarre, le doute nous taraude soudain tout autant que la faim...

Ce qu'il fait : toute surdose de protéines génère vite une sensation de satiété, ce qui incite à moins manger de gras ou de sucre. Pareil régime est toutefois ardu à suivre (surtout au restau), agressant pour le cœur et les reins et carencé en vitamines, entre autres.

Le régime nutrigénomique

Ce qu'il est : un programme nutritionnel établi en fonction du bagage génétique perso dans le but de repousser l'apparition de maladies futures.

Ce qu'il fait : un sujet sérieux de recherches, de la Californie au Québec, où on étudie présentement l'interaction entre aliments et gènes persos. Les pseudo-tests de nutrigénomique, mis en ligne au coût de 500$US, relèvent toutefois de la blague. Plutôt que de profil perso, il serait ici plus approprié de parler de profits... pour autrui!

Les stars en bikini

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter