POLITIQUE

L'Université Laval menace de supprimer 150 postes

03/06/2015 11:35 EDT | Actualisé 03/06/2015 11:36 EDT
Carl Boivin/Radio-Canada

La direction de l'Université Laval se dit contrainte de supprimer 150 postes pour faire face aux dernières compressions de 11 millions imposées par le gouvernement Couillard.

Dans un communiqué, la direction de l'Institution accuse l'intransigeance du ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, François Blais, d'être responsable de cette situation.

« Le ministre s'oppose aux bonnes pratiques comptables et crée un trou de près de 11 millions dans le budget de l'Université Laval. Cette décision inattendue du ministre force l'Université Laval à mettre en branle, à court terme, un plan de mises à pied massives au sein de l'institution », peut-on lire dans un communiqué.

L'Université Laval proposait de réintégrer certaines dépenses d'immobilisation dans son budget d'investissement pour réussir à boucler son budget. Il semble que cette pratique n'ait pas été retenue par le ministère de l'Éducation.

Depuis un an, l'Université Laval s'est vue imposer des compressions de 58 millions par le gouvernement.

Plus de détails à venir

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

11 controverses du gouvernement Couillard