DIVERTISSEMENT

Le Festival international de jazz de Montréal dédie sa 36e édition à B.B. King

02/06/2015 01:47 EDT | Actualisé 02/06/2016 05:12 EDT
AP

À tout seigneur, tout honneur: le Festival international de jazz de Montréal (FIJM) dédiera sa 36e édition au «roi du blues», B.B. King, décédé le 14 mai dernier à l'âge de 89 ans. Une «grande soirée blues» lui sera consacrée le 5 juillet, avec deux spectacles extérieurs gratuits (21 h et 23 h) mettant en vedette notamment Bob Walsh, Jordan Officer et Kim Richardson, sous la direction de l'harmoniciste et compositeur Guy Bélanger.

Le FIJM, qui se déroulera du 26 juin au 5 juillet, a annoncé mardi sa programmation extérieure et gratuite, qui comprend notamment, en grand concert d'ouverture, le groupe Beirut et sa pop aux accents des Balkans.

Comme «grand événement», le mardi 30 juin, le festival a programmé cette année le quartet folk montréalais The Barr Brothers, qui avait déjà joué devant des milliers de personnes au FIJM en 2012.

Cela dit, le festival offre encore des dizaines de spectacles gratuits autour de la place des Festivals, du vétéran Guy Nadon à Adam Cohen en passant par Jordan Officer. On y remarque notamment l'Orchestre national de jazz de Montréal (le jour de la fête du Canada), qui lance cette année son premier album, la saxophoniste canadienne Jane Bunnett entourée de cinq musiciennes cubaines, ou encore les frères Moutin dans un quintette tout français.

Par ailleurs, le FIJM crée cette année un nouvel espace, un «club resto jazz» en extérieur, d'inspiration Nouvelle-Orléans, sur la rue de Bleury, au sud de Sainte-Catherine. On y promet des spectacles en continu, de l'apéro de 18 h jusqu'au digestif de 23 h, avec «crab cakes» et jambalaya à la clé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

BB King en concert à San Rafael 26 février 2014