BIEN-ÊTRE

Vous voulez des oeufs? Louez une poule à l'Île-du-Prince-Édouard!

01/06/2015 09:12 EDT | Actualisé 01/06/2015 09:24 EDT
Radio-Canada

Une fermière de Freetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, propose de louer des poules pondeuses pour l'été.

Sally Bernard, de l'entreprise Barnyard Organics, possède un poulailler avec quelques poules. Elle est la première entrepreneure de l'île à s'affilier à Rent the chicken, qui a commencé ses activités en 2013 en Pennsylvanie, aux États-Unis, et s'est étendue dans 15 États américains et deux provinces canadiennes.

Elle raconte qu'elle offre à sa communauté de payer à l'avance pour des produits frais de sa ferme, que les gens pourront savourer pendant toute une saison. Pour elle, la prochaine étape logique était de louer des poules pondeuses.

«Les gens sont vraiment emballés par mon projet, déclare-t-elle. C'est cool d'être fermier aujourd'hui. J'ai vu quelqu'un avec un t-shirt l'autre jour qui disait qu'être fermier était la nouvelle tendance. Mais je crois aussi que les gens sont de plus en plus conscients de ce qu'ils mangent.»

Sally Bernard dit que l'ensemble Rent the chicken se détaille à 275 $, y compris deux poules. Pour un plus gros poulailler comprenant quatre poules pondeuses, l'ensemble se loue 450 $.

Gare aux règlements municipaux

Plusieurs municipalités ont des règlements stricts sur l'élevage de poules. À Charlottetown, un arrêté souligne que l'on ne peut avoir d'enclos extérieur pour animaux. Les règlements municipaux varient ailleurs dans la province insulaire.

L'ensemble Rent the chicken comprend :

- Deux poules pondeuses qui donnent en moyenne 10 à 14 oeufs par semaine

- Un poulailler mobile

- 50 kilos de produits d'alimentation pour les poules

- Un paquet de grain organique

- Le livre Fresh Eggs Daily de l'auteure Lisa Steele

- Un manuel d'utilisateur sur l'élevage de poules

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

14 recettes aux oeufs