NOUVELLES

Enfant précoce: Harvard s'apprête à accueillir Ria Chevuru, une Américaine d'origine indienne de 11 ans

01/06/2015 09:43 EDT | Actualisé 01/06/2015 09:43 EDT
DR

Onze ans, c'est l'âge auquel on entre à l'école secondaire, on regarde (encore) des dessins animés et on joue avec ses amis à la sortie de l'école. Pour cette jeune Américaine d'origine indienne, c'est (déjà) l'âge d'entrer à l'Université Harvard.

Ria Chevuru a récemment été diplômée de l'Académie d'Arizona Connections, et comme si cela ne suffisait pas au vu de son jeune âge, elle était première de classe de sa promotion. Quant à l'année prochaine, elle suivra des cours de la très célèbre Université Harvard en cryptographie neuronale et en intelligence artificielle.

«Une jeune diplômée et première de classe de sa promotion s'apprête à aller à Harvard»


À sept ans, la jeune Ria commence à suivre des cours accélérés, sous l'impulsion de sa maman. Ces cours s'accompagnent d'activités telles que le théâtre, la natation, le piano, le golf et les échecs. Difficile donc de voir en elle juste une enfant. "Nous ne sommes pas ici juste pour vivre et mourir, nous sommes là pour faire quelque chose pour le monde", a-t-elle déclaré lors de la remise des diplômes. "Je veux atteindre cet objectif et aider le monde. Je veux aider les autres".

Quant à la différence d'âge, elle n'inquiète pas du tout Ria Chevuru qui se fera accompagnée par sa maman pour les premiers jours à l'Université d'Harvard. "Je veux juste interagir avec des personnes dotées de cerveaux comme le mien et partager mes pensées", explique-t-elle.

La jeune diplômée suivra ses premiers cours grâce au programme "Harvard Extension School" cet été, précise le site Cosmopolitan.

Voir la vidéo (en anglais):

azfamily.com 3TV | Phoenix Breaking News, Weather, Sport

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

"Moi aussi, je suis d'Harvard" : les étudiants noirs contre le racisme